Catégorie : cancer

novembre 20, 2017

La reconstruction des seins après un cancer vit un moment de plénitude!

De nombreuses techniques sont proposés aux patientes atteintes d’un cancer du sein; Parfois la reconstruction se fait immédiatement après l’ablation de la tumeur du sein cancéreux; parfois elle se fait après très fort un certain délai, ce qui est plutôt favorable pour l’état psychique et physique pour la patiente: elle aura ainsi le temps de digérer sa terrible histoire, et de décider de la meilleure technique de reconstruction à tête reposée;

Parmi les techniques qui sont en pointe, la reconstruction par le lambeau de peau et de graisse abdominale transférées par microchirurgie(le DIEP) a la faveur de nombreuses équipes hospitalières; cette technique est plus délicate à accomplir dans une clinique privée, car elle consomme beaucoup de temps de bloc opératoire, et impose une surveillance assidue;elle est complexe à réaliser dans une structure légère comme celle des établissements privés;

C’est pourquoi je continue de favoriser une reconstruction en deux temps:

  1.  le premier temps consiste la mise en place d’une prothèse mammaire pour refaire le volume du sein enlevé; en même temps on peut symétriser le sein “normal” afin que la patiente bénéficie du plus grand confort post-opératoire;

  2.  dans un deuxième

avril 27, 2015

La reconstruction du sein après cancer ne vous fait plus courir aucun risque grave. Bien au contraire, il s’agit de procédés chirurgicaux qui vont valoriser votre image corporelle, vous redonner confiance en vous-même et vous permettre d’affronter avec sérénité l’évolution ultérieure. allez sur le bouton reconstructions photos pour voir des exemples!! radiothérapie= efficacité mais risues de radiodermite Bien entendu, ces reconstructions peuvent être rendues difficiles si les dégâts chirurgicaux et radiothérapiques nécessaires à l’ablation de votre lésion ont été particulièrement importants. Mais la chirurgie réparatrice dispose aujourd’hui d’un certain nombre de procédés qui peuvent s’adapter à chaque cas particulier. Les principes généraux de cette reconstruction sont tout d’abord de redonner un galbe mammaire là où il n’y a plus rien, et de couronner ce galbe par une reconstruction du mamelon. prothèses silicone, ou lipofilling, ou les 2? La création d’un galbe fait appel à la mise en place d’une prothèse en gel de silicone, qui ne risque pas d’exploser ou de fuir. Ces prothèses sont actuellement bien tolérées après plus de 40 années d’implantation. Ces prothèses s

avril 27, 2015

Vous venez d’être opéré(e) d’une petite lésion au niveau du visage ou du corps.   la lésion peut être bénigne ou méchante:l’analyse histologique(anapath) par un labo spécialisé donnera une réponse de certitude dans les 10 jours!   Les points qui ont été mis en place ont pour but d’éviter que la cicatrice ne se distende. Les points les plus fins doivent être enlevés rapidement, si possible entre le 4ème et le 6ème jour pour éviter des cicatrices en échelle. Il se trouve en profondeur des points qui vont se résorber en 2 ou 3 mois et qui vont donner pendant quelques temps une petites saillie ou une petite épaisseur à la cicatrice.   Après l’intervention, vous pouvez nettoyer avec l’eau du robinet (à condition qu’elle ne soit pas polluée) ,ou encore mieux au brumisateur . Sécher la plaie au sèche-cheveux tiède. Il faut éviter de mettre des pansements qui vont faire macérer ; éviter tout antiseptique sur votre peau, notamment la betadine,trop agressive à ce stade!.   De la même façon, si on vous a mis en place des petits papiers collants(stéristrips), évitez de les arracher car l’air peut passer au travers,ce qui est bon pour la cicatrisation.   L’essentiel est d’éviter de mettre des pommades miracles ou d

avril 26, 2015

LA RECONSTRUCTION du sein APRES CANCER   Lorsque le cancer a conduit à une destruction partielle d’un sein, il devient important pour un certain nombre de patientes de subir une reconstruction.   Celle-ci va viser à réparer les dommages subis par la première opération, dommages qui sont de plusieurs ordres : 1ère reconstruction d’un volume mammaire La reconstruction du volume se fait essentiellement par l’implantation de prothèses mammaires de forme adaptée : c’est le triomphe des prothèses dites anatomiques qui ressemblent un peu a un sein discrètement ptôsique chez une femme de la quarantaine.   2ème reconstruire les tissus cutanés de bonne qualité s’il y a eu une irradiation et une brûlure par les rayons X. La reconstruction de la peau (qui peut être insuffisante ou un peu trop rétractée) se fait soit par l’implantation sous cutanée de tissus graisseux, sous forme de greffons dermo-graisseux (lipostructure ou lipofilling)) ; la présence de cellules souches dans les tissus graisseux implantés contribue à redonner une meilleure vitalité au niveau de la peau qui devra