Dernières opérations

Catégorie : rhinoplastie esthétique

juin 8, 2018

Chirurgie Esthétique à paris: Rhinoplastie, un essai sur l’historique, par le docteur Vladimir Mitz

Ou Comment est née la rhinoplastie?

rhinoplastie ancienne

il m’a paru Intéressant de faire récapitulatif de l’histoire des découvertes en matière de rhinoplastie; les anciens auteurs  d’emblée compris que la rhinoplastie avait un double  intérêt: esthétique et fonctionnel;

il n’y avait pas de limite précise entre ces deux objectifs  améliorer l’apparence et améliorer la respiration, qu’il s’agisse d’anomalies lié à une malformation ou bien à une séquelle de traumatisme.

débuts de la rhinoplastie moderne

  1. 1887 John Orlando Roe, USA: rhinoplastie pour  nez ensellé ;

J.O. ROE est le premier chirurgien de l’ère moderne qui a pensé à faire une vraie rhinoplastie, d’autant qu’il vivait parmi une communauté d’irlandais; ceux-ci  présentaient parfois  une déformation très fréquenté, assez  caractéristique dans le groupe des immigrés irlandais : le petit nez de carlin ou  pug nose! très rapidement, il comprit qu’il lui était possible de faire des rhinoplasties d’augmentation, de réduction ou de remodelage des cartilages alaires  par une voie d’abord endonasale-donc  sans cicatrice visible!

dr Roe

  1. 1892  RF Weir, USA: rhinoplastie avec  résection basi-alaire

Ce chirurgien est moins connu que le précédent, mais il a eu le mérite de penser à faire une réduction des ailes du nez pour diminuer la largeur des narines et les ré-enrouler; dans certains manuels, on appelle cette technique l’opération de Weir! L’enroulement des ailes du nez et le raccourcissement de la columelle permettent le recul de la pointe du nez, ce qui peut être utile dans certains cas de nez pointus hyper projetés (nez dits de Pinocchio)

 

  1. 1904 Jacques Joseph, le père de la rhinoplastie moderne ;

Né et pratiquant  en Allemagne, à Berlin, J.JOSEPH  révolutionne le monde de la chirurgie esthétique, en  mettant au point une vraie rhinoplastie par l’intérieur des narines; il associe une bossectomie osseuse, un affinement de la pointe, et des ostéotomies latérales; il invente  des instruments dont certains sont encore utilisés aujourd’hui;  Joseph a innové d’une façon considérable,  en explorant tous les domaines des techniques de chirurgie esthétique  moderne;  en matière de rhinoplastie,  étant lui-même d’origine juive,  il a eu affaire à des hommes et des femmes qui souhaitaient une diminution de leur nez, mais aussi une amélioration subtile de leur apparence;  Joseph a publié de nombreux articles et des livres illustrés pour former des chirurgiens; ceux-ci  vont essaimer à travers le monde,  en diffusant sa technique  très au point.

le père de la rhinoplastie moderne, Jacques Joseph

  1. 1929 Emile (Aurel)  Rethi , le père des rhinoplasties par voie ouverte ;

Rethi est un chirurgien qui est né en Hongrie;  il a, le premier, l’idée d’une incision trans columellaire,  qui permet de soulever le nez  pour faire un travail en profondeur,  d’une façon plus précise  car n’obligeant pas le chirurgien  à pencher la tête pour pratiquer les corrections nécessaires par l’orifice étroit des narines; ces manœuvres,  parfois très complexes, sont difficiles par l’intérieur des narines, pour obtenir un résultat optimal;  cette technique par voie ouverte va être redécouverte et popularisée  dans les années 1970,  notamment par un chirurgien français, Gilbert Aiach.

technique voie ouverte avec incision trans columellaire

  1. 1943 Gustav Aufricht, aux USA, popularise les rhinoplasties

C’est  un élève direct de Jacques Joseph, dont il a suivi l’enseignement en Allemagne avant la guerre; de retour aux EU, il  pratique les rhinoplastie en tant que ORL;  il diffuse la technique de Joseph et publie un livre grand public, aux États-Unis , la rhinoplastie se développe ainsi considérablement dans les milieux aisés et intellectuels, ainsi que dans certaines minorités ethniques;

évolution de la rhinoplastie contemporaine

  1. 1958 JR Anderson aux USA invente la rhinoplastie extra-muqueuse;

Anderson a l’idée géniale  de pratiquer une opération de rhinoplastie sans abîmer la muqueuse;  c’est une vraie révolution technique,  car autrefois la muqueuse était sectionnée,  donc fragilisée,  ce qui ne permettait pas de faire des greffes  qui étaient mal protégées du fait de l’ouverture muqueuse en terrain très microbien; les greffes  étaient exposées à l’infection et à la résorption;

la technique extra muqueuse,  créant un fourreau de protection étanche,  a permis de replacer des fragments osseux et cartilagineux afin de remodeler le nez d’une façon fiable et sécure,  d’où une bien meilleure personnalisation de l’acte opératoire;

  1. 1970: un chirurgien français, jean louis Robin,  introduit la rhinoplastie par technique extra muqueuse en France,  ce qui entraîne son adoption par la majorité des chirurgiens esthétiques de la nouvelle génération;
  2. 1981:Y. Shirakabe, T. Shirakabe : rhinoplastie d’augmentation par implant siliconé en L;

Ces auteurs asiatiques publient 1600 cas d’augmentation nasale chez les orientaux par un implant souple mais résistant, en forme de L: une branche verticale soulève la pointe du nez, l’autre est glissée par une mini incision sous la peau du dos  du nez, pour recréer une arête plus saillante que le nez aplati d’origine; depuis , des millions d’asiatiques se font opérer dans des conditions chirurgicales parfois contestables…

 

  1. 2000: V. Mitz préconise la rhinoplastie avec contrôle endoscopique;

il présente au congrès de la SOFCPRE  l’utilisation de l’endoscopie en rhinoplastie esthétique: cette méthode permet par une voie fermée et endonarinaire,  de pratiquer des ajustements au niveau de l’ablation de la bosse nasale,  également  un traitement précis  de certaines déviations septales  profondes  et de cornets hypertrophiques.

rhinoplasties les proportions par Leonard de Vinci

 

 

 

 

Conclusion: les techniques de rhinoplasties chirurgicales évoluent sans cesse!

la rhinoplastie médicale est une option récente mais interessante 

Voici que s’associent les techniques de rhinoplasties médicales par fillers, et par implants divers et variés!

%a rhioplastie médicale permet de corriger certaines petites imperfections :

1)après une première rhinoplastie chirurgicale qui laisse subsister quelques petits défauts (bec de Coebin, petite ensellure ou creux exagéré , asymétrie de la pointe ou des narines, Etc…

2)ou d’emblée, la rhinoplastie par filler acide hyaluronique dense permet de modifier une arête, de rectifier un nez courbé ou trop creux au iveau de la racine; mais l’effet de la rhinoplastie médicale est temporaire, et les injections doivent être répétées tou les 2 ans ou plus rapidement si le produit est « digéré » rapidement.

une rhinoplastie naturelle est l’objectif principal de nos jours!

C’est en effet la demande principale des patients d’aujourd’hui: que l’opération de rhinoplastie ne s fasse pas remarquer par les autres, qu’elle apparaisse peu évidente, voire imperceptible à court terme età long terme!

voici ci dessous des photots avant après vous montrant un résultat singulier, car la courbe obtenue au niveau du profil nasal s’intègre harmonieusement dans un visage hyperféminin  très doux et charmant.

rhinoplastie avant opération par docteur mitz

rhinoplastie naturelle harmonieuse par vladimir mitz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mars 7, 2018

rhinoplastie naturelle, voie ouverte ou fermée? par le docteur vladimir mitz ,chirurgien esthétique à Paris :

rhinoplastie esthetique ,voie ouverte ou fermée? Telle est le dilemne actuel qui est posé à de nombreuses patientes qui ne peuvent que suivre les conseils du chirurgien rhinoplasticien qu’elles auront choisi…

l’opération de rhinoplastie, reine de notre spécialité de sculpteur de chair, peut elle être ou doit-elle être-pratiquée  par une incision visible trans columelleire ou invisible par voie endonarinaire?

C’est le débat entre partisans de la voie ouverte (techniquement plus facile car la peau du nez est soulevée comme le capot d’une voiture à réparer)), et les partisans-dont je suis-de la voie fermée endonarinaire, où la peau du nez ne portera aucune cicatrice visible.

                                                

 

 

 

après rhinoplastie voie fermée par vladimir mitz

 

 

 

 

 

 

 

                                                           Rhinoplastie esthétique et réparatrice

 

 

 

Rhinoplastie Voie ouverte: avantages et inconvénients

La chirurgie esthétique à Paris en matière de rhinoplastie esthétique comporte des partisans très opposés en matière d’abord, donc d’incisions , pour effectuer l’opération.

Les avantages de la voie ouverte sont essentiellement une meilleure visibilité pour le chirurgien; Grâce à l’incision au travers de la columelle,  Il peut soulever la peau du nez comme le capot d’une voiture, et ainsi facilement réarranger, greffer de l’os ou du cartilage au besoin,  afin d’obtenir le meilleur résultat possible au Coniveau esthétique et fonctionnel;

mais l’inconvénient majeur de cette infusion et d’être visible dans 10 % des cas, Notamment lorsque le patient relève la tête,  ce qui expose la cicatrice d’une façon évidente ou plus ou moins discrète.

Par ailleurs la suture columellaire  à la fin de l’opération peut entraîner une déformation par  mobilisation des greffons de cartilage qui ont été mise en place, par effet de surtension.

 

Rhinoplastie Voie fermée: inconvénients et avantages

L’inconvénient majeur de la voie fermée pour effectuer une rhinoplastie  réside dans l’obligation pour le chirurgien de pencher la tête pour voir dans les narines,  afin d’effectuer les mêmes manoeuvres que par la voie ouverte;

Personnellement j’utilise une technique endoscopique grâce à une caméra de télévision qui permet de bien voir à l’intérieur du nez,  et de réaliser ainsi une opération millimétrée sans aucune cicatrice visible;

Un autre avantage de la voie  fermée  réside dans le fait qu’au moment de suturer par l’intérieur du nez, on n’entraîne pas de déformation des structures mise en place,

 

Dr Vladimir Mitz: ma préférence en matière de rhinoplastie:

Mon choix personnel est ainsi de pratiquer plutôt des techniques par voie endonasale  et d’éviter autant que possible toute transsection de la columelle: cette structure nasale délicate et fragile  mérite qu’on la respecte, d’autant plus que les rhinoplasties modernes de l’école que j’ai l’honneur de représenter  tentent de privilégier au maximum l’aspect naturel en post-opératoire!

Conclusion: rhinoplastie à Paris: ma préférence

sans aucune hésitation, je réponds-comme beaucoup d’anciens mais expérimentés-VOIE FERMEE!!