Catégorie : Uncategorized

mai 8, 2018
un beau visage

visage harmonieux , dessin vladimir mitz

Chirurgie esthétique à Paris: l’expérience compte!

Un article rapporté par le professeur Charles Msika,  dans le quotidien du médecin du 7 mai 2018, explique que les chirurgiens sont plus performants avec l’âge surtout après 50 ans!

L’expérience compte grandement, selon cette étude statistique assez iconoclaste et surprenante!

L’étude a été faite par des chercheurs en santé publique,par plusieurs équipes associées dont une équipe de Harvard; pour cette publication, la modalité discriminative a été de séparer les chirurgiens en deux groupes: les plus ou moins de 50 ans; les statistiques ont porté sur plus de 900000 opérés et 46000 chirurgiens! 

une publication anglo-américaine

La publication originale se trouve dans le British médical journal du 25 avril 2018; l’idée préconçue au départ était que les différences entre les 2 groupes d’âge n’auraient pas de grandes singularités;

Les résultats sont très surprenants, car les chirurgiens de plus de 50 ans ont au final  moins de mortalité opératoire et moins de complications postopératoires que le groupe « jeunes chirurgiens de moins de 50 ans! »;

Cette étude prouve donc qu’après 50 ans, le chirurgien ne perd pas de sa  dextérité ni de contact avec les opérations et techniques plus innovantes; de plus il apporte plus de sécurité à ses patients,  car la répétition constante des opérations pratiquées quotidiennement -même en état de stress-lui permet de mieux réagir, et d’ajuster sa gestuelle complexe et rapide, dans les  situations complexes et variables qui caractérisent la variété tissus humains;

L’expérience acquis joue donc un grand rôle , pour le meilleur intérêt des patients!

L’expérience en chirurgie esthétique et réparatrice

Nous savons tous que l’expérience a une importance capitale pour la réussite des opérations; Le secret des opérations complexes à première vue, telle une simple plastie en Z déroute grandement les jeunes apprentis dont je fus…

Puis les opérations esthétiques  sophistiquées telles les  rhinoplasties, les plasties mammaires, l’augmentation mammaire, liposuccion-plus complexe qu’il n’y parait avec l’arrivée des techniques de lipofillings et greffes dermo-graisseuses-, et surtout les opérations de rajeunissement par chirurgie:liftings et blépharoplasties.

Mais en chirurgie réparatrice, notamment en chirurgie d la main et en  microchirurgie, expérience et dextérité sont étroitement associées:

Lambeau thénarien

je prends pour exemple récent la réalisation d’un lambeau Thénarien:  il consiste à réparer un bout de doigt qui a été arraché par une porte ou par un instrument tranchant; c’est une opération qui a l’air facile en apparence puisqu’il faut nider le bout du doigt blessé à la base du pouce où sera prélevé un lambeau de chair, pour reconstruire la pulpe qui manque;

chirurgie de la main

reconstruction de la pulpe de l’index par lambeau thénarien

Or après  40 ans de chirurgie  réparatrice de la main,  il m’a été donné de constater que les jeunes chirurgiens n’arrivent  pas à vraiment à bien maîtriser cette technique, qui nécessite une connaissance précise  de la pratique des dessins pré-opératoires, du positionnement des doigts à réparer et enfin de la cicatrisation secondaire,;

opération des paupières ou blépharoplastie

Un autre exemple concerne la chirurgie esthétique des paupières, où le dessin préopératoire et la quantité de peau et de graisse à enlever est  particulièrement délicate à évaluer; il m’a fallu au moins 10 ans de métier pour savoir comment réaliser des blépharoplasties supérieures ou inférieures de qualité ,dont le résultat ne me décevra plus après 25 ans d’évolution!

paupières  opérées par Vladimir Mitz ,avant et après  25 ans d’évolution!

Je me sens donc rasséréné par cette étude qui me pousse à continuer d’exercer mon métier qui me passionne toujours autant, avec ses évolutions surprenantes (la chirurgie esthétique “intime”!!)  déroutantes et ses innovations constantes !

mars 19, 2018

Réussir son lifting  par le docteur Vladimir Mitz chirurgien esthétique à Paris

lifting peau +smas avant

lifting cervicofacial biplan avant

 

aspect après 1 an post op lifting, réussir son lifting!

Dans mon dernier livre , chirurgie esthétique pour ou contre!, je parle beaucoup des ratés de la chirurgie esthétique! Un lifting du visage raté est vécu comme une véritable catastrophe par les patients furieux d’un résultat inattendu, surprenant, dévalorisant.

Un lifting raté  est souvent caractérisé par une dépression intériorisée, et  des difficultés pour  surmonter les angoisses du quotidien; mais comment réussir son lifting? quels sont les risques encourus?

les différents types de lifting

Quand on parle de liftings, on caractérise en fait beaucoup de choses différentes car il y a plusieurs types de liftings du visage,  dont les suites opératoires sont très différentes;

entre les petits lifting type minilift, et le grand lifting cervico-facial avec des décollements étendus, se situent une multitudes de liftings de gravité intermédiaire: lifting malaire(que les pommettes), cervical pur (que le cou) facial supérieur(que les bajoues) ,  le microlift(peau et SMAS ensemble)il y a des différences évolutives considérables ;

il existe des lifting plus localisés ou “exotiques’, tel le lifting temporal  (relever la queue du sourcil), ou cervical pur (dégraisser et retendre le cou), le lifting frontal endoscopique (pour lisser et dérider le front, et retendre les pommettes sans cicatrices longues), le lifting de la main (pour lisser le dos de la main), le lifting vampire: celui-ci consiste à réinjecter des composants biologiques de votre propre sang (le PRP) il est actuellement très discuté au niveau de son efficacité !

 

Lifting cervico-facial: les complications des liftings

Les complications en sont très variables,  mais toujours extrêmement mal vécues par les patients qui en sont les victimes;

le  lifting du visage le plus fréquent est dit cervico-facial  : on retend toute la peau du visage et du cou;on y ajoute, quand on sait le faire, la rotation du SMAS en profondeur, ce qui  est un moyen  supplémentaire pour améliorer les résultats- mais techniquement plus difficile!

Ce que l’on craint, est d’abord l’hématome géant qui impose une reintervention rapide; plus tard dans l’évolution , on redoute:

  • L’infection primaire ou secondaire, sans parler des petites intolérances aux fils de suture
  • les paralysies partielles(exceptionnellement totale d’une hémiface!!), par blessure nerveuse-mais elles ont de bonnes chances de récupérer en quelques mois!
  • les mauvaises cicatrisations  imprévisibles le plus souvent,
  • les nécroses(mort noire de la peau dévascularisée) sont la rançon de gestes défectueux ou de tissus fragiles qui ne supportent pas le moindre décollement, ou la tension excessive au moment de suturer!
  • un résultat insuffisant peut également ennuyer les patientes ;or un lifting partiel ne peut pas donner  de résultats globaux sur le visage;une déception peut s’insinuer du fait du caractère trop discret de l’amélioration constatée. Cette déception après quelques mois  d’évolution peut causer des récriminations, pas toujours faciles à gérer, car une retouche chirurgicale devra être envisagée;
  • un vieillissement dysharmonieux peut succéder à un lifting partiel du visage, quand le cou non traité, va se détériorer alors que la face reste stable.

 

Lifting du visage :les preuves photographiques photos avant après

les images de lifting avant après sont souvent très parlantes,mais ne correspondent qu’à un moment figé par la photo; rien n’est dit sur les mouvements, les paralysies éventuelles et surtout sur les phénomènes de vieillissement secondaire qui  peuvent apparaître entre 6 mois et 1 an  post-opératoire

De plus quand on parle de lifting, certains entendent lifting  des fesses des cuisses des bras et ne pensent pas obligatoirement au visage…

L’essentiel pour un lifting -quel que soit son niveau d’application-est de ne pas être raté, notamment au niveau du visage; pour cela il convient que le lifting reste naturel -mais on ne peut pas concevoir un lifting du visage sans chirurgie:  l’invention des fils tenseurs qui consiste à retendre la peau grâce à des petits fil crochus est très intéressante en théorie, mais les effets de ces interventions sont  limités dans le temps, car ces procédés n’enlèvent pas de peau!

 

 combien coûte un lifting du visage?

ce qui intéresse le plus les patients  en général c’est non seulement la durabilité du lifting mais aussi son prix .

Les prix  varient  considérablement en fonction de la notoriété du chirurgien, de ses qualités techniques, de l’endroit où il opère, des conditions d’hospitalisation,des soins et de l’anesthésie nécessaires dans  l’établissement où a lieu l’intervention;

la fourchette des prix pour  un lifting du visage oscille entre 5000 et 12000 €

Ces chiffres disparates recouvrent néanmoins des actions complexes voire associées , comme celle de pratiquer une augmentation volumétrique du visage ,ou un geste  au niveau des paupières ou un dégraissage du cou, ou du double menton.

C’est donc en discutant au préalable avec votre chirurgien  que vous pourrez avoir une idée plus précise de ce qu’il faudra payer;

 

lifting du visage :devis et informations préalables

un devis préalable détaillé devra vous être remis et signé par vous et par le praticien;

Enfin des informations claires et personnalisées vous seront fournis, au besoin avec des schémas pré opératoires concernant les cicatrices du lifting qui est envisagé , et de ses vecteurs de tension.

 

lifting cervicofacial :réparer un lifting raté?

La réparation d’un lifting raté n’est pas simple; dans certains cas il suffit de retoucher le lifting en faisant des excisions cutanées différenciées pour retrouver une harmonie de répartition des tissus

s’il existe une simple dégradation,  il faut refaire l’ablation de la peau excédentaire; parfois il faudra repositionner  le SMAS,s’il n’a pas été placée dans la bonne position;

par contre s’il existe des déformations au niveau du sourire, une paralysie faciale au niveau des sourcils ou ou d’une hémilèvre qui pendouille, la réparation sera plus délicate;

il faudra symétriser les lèvres, ou  la mobilité paradoxale d’un sourcil par rapport à l’autre grâce à l’utilisation de la toxine botulique:celle-ci  pourra aider plus simplement que nos interventions

lifting du visage:en conclusion

un lifting raté est une catastrophe technique et humaine

– technique pour le chirurgien qui a mal réalisé et qui doit rattraper l’erreur par une retouche pas toujours facile

–  humaine pour le patient,  qui vit très mal cette phase heureusement transitoire où il n’ose plus se montrer et ou intérieurement il accumule les rancoeurs r et les désillusions.

 

Heureusement les chirurgiens esthétiques notamment à Paris, bien formés à la chirurgie réparatrice, sont capables de corriger les déformations consécutives à un mauvais  lifting du visage

 

mars 2, 2018

Video : La chirurgie esthétique – RFI

2 févr. 2018 – Dr Vladimir Mitz, chirurgien plastique à Paris. Auteur de l’ouvrage « Chirurgie esthétique : pour ou contre ! » Parle de son  livre  qu’il a écrit en 2017 et qui a été  publié aux éditions Flammarion en 2018.

Dans cette émission de  radio france internationale, le docteur Vladimir Mitz défend son livre chirurgie esthétique Pour ou contre!

Car l’image de la chirurgie esthétique est particulièrement délabrée sous le regard des médias moqueurs-  qui ne voient que les ratés de la chirurgie pour intéresser le public;

la chirurgie esthétique moderne est aussi réparatrice car elle améliore les complexes qui empoisonnent la vie quotidienne de nombreuses femmes et d’hommes mais aussi d’adolescents; il faut prendre en compte ces jeunes qui sont complexés  par des pathologies autrefois passées sous silence ; ainsi chez les jeunes garçons, la détestée gynecomastie (ou présence de seins quasi féminins) chez le jeune garçon, ou les insuffisances mammaires chez les jeunes filles;  des demandes plus nouvelles se constatent en matière de chirurgie intime, qui étaient autrefois cachée ou tues,et qui concernent l’apparence des organes génitaux féminins et masculins.

Les interventions de doivent pas être pratiquées par des non-spécialistes, ou dans le cadre d’un tourisme chirurgical qui certes coûte moins cher aux patients, mais expose à des complications redoutables pas faciles à gérer en l’absence de proximité du chirurgien responsable.

février 5, 2018
dernier livre du docteur vladimir mitz
dernier livre du docteur vladimir mitz

publié aux éditions flammarion

Mon dernier livre la chirurgie esthétique pour ou contre paru en janvier 2018 a entraîné des réactions médiatiques diverses mais nombreuses;
Chirurgien plastique réparateur et esthétique à Paris, ma perception de l’exercice de mon métier est fondée sur une longue expérience ;
elle m’a conduit à plusieurs réflexions que j’expose cet ouvrage, publié aux éditions Flammarion;

  • 1. L’aspect réparateur de la chirurgie esthétique est très mal perçu par le public et les médias; considéré comme un luxe par beaucoup de jeunes journalistes; l’idée même d’une intrusion du bistouri dans le corps humain les révolte; pour eux, il faudrait s’accepter tel que nous sommes nés, ne rien changer au cours du temps qui passe; mais lorsque la quarantaine est passée, et qu’ apparaissent les premiers ravages du temps, le recours à de modification subtile efficace se fait jour; puis lorsque le complexe s’installe vraiment, et que notre narcissisme personnel nous conduit à nous examiner dans le miroir avec lucidité et sans complaisance, la demande d’un acte médical, soit par la médecine esthétique soit éventuellement même par la chirurgie esthétique devient taraudant-d’autant que l’on sait que c’est potentiellement possible; la consultation auprès d’un chirurgien spécialiste est envisagée avec une forme de frénésie!; le rôle du chirurgien est alors de tempérer les élans exagérés et les désirs que le bistouri le plus habile ne peut combler;

  • 2. La prédominance de l’image médiatique des ratés en chirurgie esthétique fait la Une de toutes les explorations sur le web; les stars ratés ou outrageusement rafistolées deviennent la proie d’une curiosité malsaine et de partage des images sur les réseaux sociaux; pourtant il n’y a pas tant de ratés que cela, car ils ne représentent que moins de 2 % des cas opérés sur les milliers de cas opérés chaque jour en France! Le rôle du chirurgien esthétique d’expérience est justement de rattraper ces ratés, en rendant le résultat de la chirurgie esthétique invisible, ou au moins imperceptible dans la vie quotidienne;

  • 3. les adolescents représentent une demande croissante en chirurgie esthétique et réparatrice: si l’opinion publique accepte assez facilement des opérations pour corriger les oreilles décollées, elle est plus résistante à admettre les opérations au niveau des seins, de la silhouette, avant 18 ans; pourtant l’adolescent présente un complexe qui le gêne considérablement dans sa vie quotidienne; il sait qu’une opération est possible, il vient consulter sans l’aval de ses parents; personnellement je considère qu’il faut écouter sa demande avec respect et objectivité; si je constate qu’il y a un problème réel, je demande à la famille d’accompagner l’adolescent afin qu’ une opération puisse être pratiquée dans un consensus familial.

  • 4. de nouvelles opérations esthétiques sont à la mode: variable d’un pays à l’autre ou d’un continent à l’autre, il existe une véritable chirurgie esthétique ethnique; la chirurgie intime occupe les Européens, les modifications du visage intéressent les asiatiques, la chirurgie des chevilles trop fines ou des fesses plates passionnent les patientes du continent africain!

  • 5. au niveau sociétal, la prise en charge des opérations esthétiques est variable d’un pays à l’autre; considérée comme une opération de confort en France, toute chirurgie esthétique est soumise à une TVA de 20 %, majorant beaucoup le coût des interventions; cela entraîne un tourisme chirurgical vers les pays où les opérations sont moins chères, mais où le suivi est bien plus difficile et problématique; des statistiques anglaises montrent qu’ une patiente sur trois, opérée à l’étranger, nécessitera une retouche chirurgicale réparatrice!

C’est pourquoi j’ai ‘écrit ce livre d’informations afin de poser clairement l’utilité de la chirurgie esthétique pratiquée d’une façon éthique et professionnelle dans les meilleures conditions de sécurité technique, mais aussi dans des conditions psychologiques d’écoute et de confiance , afin de réhabiliter ma spécialité de chirurgien esthétique heureux à Paris!

Voici les liens vidéos ou audio des mes interview :

BFMTV :Vladimir Mitz, chirurgien esthétique: « La chirurgie esthétique est thérapeutique »

BEURFM : Chirurgie de l’obésité, réparatrice des séquelles d’amaigrissement

RMC  : avec Maitena Biraben

Judaique FM : Audio

Emission RFI

Emission Europe1

janvier 19, 2018

plusieurs émissions de télé m’ont permis de parler de mon dernier livre paru en janvier 2018 aux éditions flammarion: « chirurgie esthétique pour ou contre!

Rendez vous sur ce lien pour une autre émission :

C’est que de la tele du 17/01/2018

 

Une émission radio est également disponible :

Tendances 1ère : LE DOSSIER

décembre 11, 2017

La chirurgie esthétique des paupières inférieures est l’objet actuellement de grands débats entre les spécialistes chirurgiens esthétiques de différents pays;

Qu’il s’agisse des Congrès à New York ou à Paris ,les différents chirurgiens esthétiques proposent  des opérations très différentes  dans leur conception et dans leur technique.

Les principaux problèmes rencontrés sont:

  • Les poches sous les yeux

  • les cernes

  • la distension de la paupière inférieure

  • la tendance à l’ectropion( éversion de la paupière inférieure)

  • l’hyper- pigmentation des paupières inférieures

En temps que  chirurgien esthétique expérimenté à Paris,  je préconise des techniques sûres et reconnues!

1) chez les patients jeunes à paupière inférieure toniques,  j’utilise la voie d’abord conjonctivale qui permet d’enlever les poches  sans  cicatrice visible;

2) chez les patients plus âgés je préfère faire:

  • une incision sous-ciliaire,

  • puis  un passage rétro musculaire

  • enlever les poches excédentaires sans laser mais par mini-chirurgie et coagulation ultra-précise;

  • parfois en re-distribuant la graisse ( si c’est nécessaire) dans les cernes;

  • puis surtout pratiquer une retension du muscle orbiculaire et  de la peau  externe au niveau de l’angle externe de l’ œil, un peu comme si on re-tendait un hamac distendu à  un arbre sur le côté;

Dans cette technique, j’enlève très peu de peau (entre deux à cinq mm) et je pratique le moins de décollement possible pour éviter les hématome post-opératoire;

J’utilise pour suturer des petits fils très fins qu’il faut enlever au bout de 7 jours;

Dans mon expérience la durée de vie de cette opération est  d’une quinzaine d’années avec un minimum de complications;

3)  en cas d’ectropion,  ces dernières opérations  sont t complétées  par une résection tarso-conjonctivale afin de tendre encore davantage  la paupière inférieure et la re-plaquer contre la conjonctive oculaire

novembre 23, 2017

Pourquoi une telle prise de poids dans les sociétés contemporaines les plus riches, mais aussi dans certains pays où l’alimentation favorise le stockage des graisses profondes ?

c’est ce que j’ai appellé « l’effet diplodocus« !

 

 

La première explication met en cause une mutation génétique chez certains individus, qui entraînerait (dans une société poussée aux excès alimentaires) une accumulation des graisses profondes et superficielles ;

 Rappelons que le stockage de la graisse excédentaire s’effectue à trois niveaux :

  1. Au niveau sous-cutané sous la forme de petites cellules graisseuses de la taille de graines de couscous ; cet amas superficiel peut disparaître par un régime poursuivi longtemps et assidûment, ainsi que par des dépenses caloriques liées à une activité physique intensive : par exemple se muscler en état de sueur pendant une heure 3 fois par semaine ;

  2.  au niveau  plus profond que la graisse superficielle, et  séparée d’elle par le fascia superficialis,  on trouve un stockage de graisse massive à certains endroits génétiquement programmés, sous la forme de lipomérie:  il s’agit de cellules géantes, boursouflées de composants adipeux; leur taille varie de la taille d’un grain de raisin à parfois un petit abricot ,comme par exemple au niveau de la culotte de cheval;  entre ces cellules géantes, il existe des cellules plates faute de place, mais qui peuvent stocker et reproduire la déformation , expliquant les récidives régionales après liposuccion. Cette graisse profonde ne disparaît pas par une restriction alimentaire ni par des exercices physiques, elle est figée et fixée à la suite d’un programme génétique encore mal connu ; elle ne peut disparaître que par destruction (chirurgie, liposuccion, ultrasons, laser, etc…)

  3.  À l’intérieur de notre corps autour des intestins, il existe une structure normalement filamenteuse et vasculaire qu’on appelle l’épiploon : celui-ci se charge de graisse équivalente à la graisse sous-cutanée, et qui peut disparaître par le régime et les activités physiques soutenues.

Ainsi, pour des raisons encore très mal connues, il semble que la population se modifie sur le plan de son aspect extérieur : dans les sociétés européennes il existe une augmentation de la taille moyenne des sujets mais aussi une prise de poids et une augmentation du périmètre abdominal qui caractérise l’effet diplodocus ; est-ce une réaction destinée à promouvoir une disparition plus rapide de cette population, dont l’espérance de vie est diminuée par cette accumulation graisseuse ? Les grands et lourds dinosaures ont disparu de la surface de la terre pour des raisons encore mystérieuses, mais leur gigantisme n’a pas aidé à la survie de l’espèce…

A ce stade de l’évolution de la société, il est difficile d’être affirmatif ; en tout cas les progrès de la médecine préventive et curative s’acharnent à contrôler cette évolution apparemment néfaste, qui serait ainsi une simple adaptation à un mode de vie différent de celui de nos ancêtres.

novembre 9, 2017

Maigrir avec ou sans chirurgie, par le Dr Vladimir Mitz. Chirurgie esthétique Paris

Etre chirurgien esthétique à Paris  offre le gros avantage de pouvoir être au courant des dernières techniques chirurgicales qui  permettent un ‘amaigrissement rapide; ces gestes opératoires conduisent ainsi à ce que l’on a appelé la chirurgie bariatrique; cette chirurgie qui se développe considérablement dans les pays riches  tente, par un amaigrissement massif forcé, de diminuer les complications de type diabète , les troubles articulaires par compression, les surcharges cardiovasculaires;

Ceci permet de prolonger l’espérance de vie!

Ce point fondamental a été a été prouvé par la confrontation de nombreuses statistiques mondiales.

La perte de poids et de périmètre abdominal  permettrait de gagner jusqu’à 10 ans de prolongation de notre durée de vie à condition d’avoir un BMI (Body mass Index)satisfaisant;

Les méthodes chirurgicales qui sont proposées par nos collègues  chirurgiens spécialistes de la chirurgie digestive dans les hôpitaux parisiens et mondiaux  consistent en un rétrécissement de l’estomac(sleeve gastrectomy),  en de bypass(courts circuits digestifs),  et un peu moins souvent maintenant  des lassos  placés à la jonction entre l’oesophage  et l’estomac;

L’amaigrissement obtenu par ces méthodes varie grandement selon les techniques mais peut atteindre une centaine de kilos pour un patient qui pèse 200 kg;

Je tiens à souligner qu’il s’agit de méthodes d’amaigrissements extrêmes;

Pour de petites obésités, bien plus communes, un  régime  adapté, et une activité sportive régulière devraient permettre, par une autodiscipline rigoureuse, de perdre du poids inutile et ainsi espérer prolonger sa vie en bonne santé.

le gros ventre est symptomatique d’une société hyper carnivore!

Nous les chirurgiens esthétiques sommes confrontés actuellement aux séquelles inesthétiques des amaigrissements massifs  en différents endroits du corps; la suite au prochain article, de chirurgien esthétique à  paris!

 
 
avril 27, 2015

après,aspect post opératoire

une opération chirurgicale bénigne permet de recoller les oreilles: avant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous venez d’être opéré(e) des oreilles décollées.

 

 

 

 

 

L’opération a consisté, non seulement à les recoller de façon serrée mais également, à redessiner le pli cartilagineux qui s’appelle l’anthélix.

 

Le pansement qui est mis en place sera enlevé dès le lendemain de l’intervention.

Vos oreilles seront un peu rouges et la partie antérieure sera violacée du fait des ecchymoses qui se sont produites.

Des fils peuvent être apparents : vous pouvez le cacher dans les cheveux.

 

Les fils seront retirés au 10ème jour post-opératoire, s’ils ne sont pas résorbables.

 

Si vous avez un peu mal après l’opération, ou s’il se produit une hémorragie ou un gros hématome, il est bon de revenir consulter. Sinon vous pouvez simplement mettre en place, la nuit, un bandeau « de tennis » qui plaquera vos oreilles de façon délicate. Ce bandeau peut être porté pendant 10 à 15 jours après l’intervention, mais n’a pas une utilité absolue. C’est toutefois une bonne précaution.

 

Vous pouvez vous doucher les cheveux et les sécher au sèche cheveux tiède. Il n’est par nécessaire de frotter avec une serviette pour parvenir à l’assèchement.

 

Les oreilles vont se décoller un peu dans les deux mois qui vont suivre.

En effet, dès les jours qui suivent l’opération, vous remarquerez qu’elles sont extrêmement plaquées. Ceci est d’autant plus le cas chez les adultes. Car chez les enfants, le cartilage est souple, chez l’adulte il est un peu rigide : le chirurgien doit coller davantage les oreilles.

Ces oreilles peuvent se redécoller un peu, soit au niveau de la partie haute soit au niveau du lobule.

Dans certains cas rares, (5%),une petite retouche, 1 ans après, est nécessaire:elle peut s’effectuer sous anesthesie locale!

 

Cette opération est tout à fait bénigne et donne, en général, de grandes satisfactions. En tout cas, la cicatrice qui est derrière l’oreille, doit être surveillée et le nettoyage à l’intérieur de l’oreille doit être fait comme à l’accoutumé.

 

La seule crainte est l’apparition d’une cicatrice vicieuse derrière l’oreille:on l’appelle CHELOIDE,elle se traite par injection répétitive de corticoides in situ;

Heureusement cette éventualité est très rare!1 cas sur  400 environ!

 

 

avril 27, 2015

 une vidéo à voir:

https://youtu.be/44uvxTx7hxY

Chirurgie des bras obèses

Les brachioplasties sont des opérations devenues extrêmement fréquentes du fait des interventions destinées à provoquer un amaigrissement massif (opérations dites bariatriques).

Lorsque la patiente à maigri de 30 à 100 kilos environ, il se produit une détérioration des bras avec persistance « d’une saucisse graisseuse » située à l’arrière, et d’une peau qui devient très flasque, qui ballote au cours des mouvements.

Cet aspect disgracieux complexe considérablement les patientes qui en sont affectées.

 

Lifting  axillaire des bras,ou minibrachioplastie

voyez http://dai.ly/x4f0e9y

 

Il existe des déformations beaucoup plus discrètes, plus légères que l’on rencontre chez des femmes qui ont vieilli avec une peau qui est cassée : l’influence du soleil et du tabac peut jouer à ce niveau comme cela joue au niveau du visage.

La peau devient fine, flasque à la face interne des bras ; il n’y a pas réellement de boudin graisseux mais un excédent cutané qui crée un rideau cutané agité et disgracieux à l’intérieur des bras, de l’aisselle jusqu’au coude.

Il est possible par la chirurgie de remédier à ces problèmes.

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE des BRAS

 

1 – Dans les formes les plus légères :  je pratique un lifting intra axillaire.
Il s’agit dans ces cas d’enlever la moitié ou les trois quart de la peau qui porte les glandes sudoripares et les poils de l’aisselle, afin de tirer toute la partie intérieure du bras vers le haut, comme si on remontait des collants aux membres inférieurs.

L’intérêt de ce procédé est que la cicatrice est complètement dissimulée à l’intérieur de l’aisselle mais son inconvénient est que l’on n’enlève pas de peau à la face interne du bras entre l’aisselle et le coude.

Le périmètre du bras n’est ainsi pas diminué.

Mais dans les formes légères, cette opération peut suffire ; elle peut même être recommencée un an après la première intervention, s’il y a une distension post-opératoire qui se produit, ce qui est survient dans 5% des cas.

2- Dans les formes importantes :

On associe à cette résection intra axillaire, l’ablation : (c’est à dire l’enlèvement) d’un fuseau de peau et de la graisse qui en est adjacente, ce qui crée une cicatrice entre l’aisselle et le coude.

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE des bras:vilaines CICATRICES

 

Nous essayons de dissimuler cette cicatrice de façon à ce que, quand la patiente garde les bras le long du corps, cette cicatrice ne se voit ni en avant ni en arrière.

Evidemment lorsque la patiente soulève les bras, la cicatrice devient visible.

Cette cicatrice est bien souvent rouge et disgracieuse pendant un an.

Puis elle blanchit et disparaît quasiment complètement, donnant, l’aspect d’une simple vergeture peu visible.

Les résultats de cette opération qui combine la résection intra axillaire et la résection longitudinale le long de l’axe interne du bras sont généralement excellents.

Les soins post-opératoires consistent en fait à enlever le plus vite possible les pansements, une fois que les premières agrafes auront été retirées.

La patiente doit se doucher avec un brumisateur, puis simplement à la douche une fois que l’on est certain qu’il n’y a plus d’ouverture cicatricielle ou entre les points.

Le séchage se fait au séchoir à cheveux sur le tiède ou tout bonnement avec une serviette propre ;  des petits stéristrips sont placés pendant environ 6 semaines pour maintenir la cicatrice la plus fine possible.

Quand la cicatrice est hypertrophique voire à tendance chéloïdienne, il sera bon d’appliquer des patchs en silicone pour l’écraser.

Les mouvements sont gênés pendant une quinzaine de jours : la patiente peut écarter les bras jusqu’à la hauteur des épaules mais guère plus.

La liberté complète de mouvement se retrouve après 6 semaines à 2 mois sans qu’il y ait la nécessité de rééducation.

 

COMPLICATIONS DES BRACHIOPLASTIES

 

Les complications de cette opération sont l’hématome et l’infection, voire la désunion de la cicatrice et la cicatrice disgracieuse ou chéloïdienne.

Ces complications sont rares ; elles se manifestent sous forme de gonflement des tissus, de fièvre en cas d’infection et de suppuration.

Le traitement est purement infirmier, avec nettoyage, ablation des caillots de sang, traitement antibiotique au besoin après étude des germes en cause.

La cicatrisation seconde même s’il y a une petite ouverture, se fera sans trop de problème ; l’aspect final n’est pas aggravé notablement par une petite complication de ce type.

C’est pourquoi nous recommandons aux patientes qui souhaitent se faire opérer de bien maigrir avant l’intervention, ce qui va diminuer considérablement les risques de complications ultérieures.

Il s’agit d’une opération que l’on pratique à la face interne des deux bras en même temps ; en général on évite de combiner cette opération avec une autre, telle la résection de peau et de graisse à la face interne des cuisses, ou une dermolipectomie abdominale ; car plus l’anesthésie est courte et moins les gestes associés sont nombreux, meilleur sera le confort post-opératoire.

Dans le cadre d’une chirurgie post-bariatrique où il faut opérer chez une même patiente la face interne des bras, les seins, le ventre et l’intérieur des cuisses, voire pratiquer une liposuccion, l’idéal est de faire des opérations bien séparées de trois à quatre mois environ, pour obtenir des suites simples et des résultats extrêmement favorables en 1 an environ.

Rappellons que la chirurgie réparatrice des membres a Paris ,et en province,(ou dermolipectomie des membres)  est une opération qui peut être prise en charge par la sécurité sociale  apres entente préalable grâce à un formulaire spécial,quand elle est à visée réparatrice.

 

Docteur V. MITZ