Chirurgie esthétique La retouche de liposuccion

avril 26, 2015

Docteur Vladimir MITZ

 

La liposuccion est le type même d’opération où la retouche potentielle doit être envisagée, et expliquée à la patiente.

En effet, cette technique géniale inventée par le docteur ILLOUZ se fait par le biais de petites incisions – mais comporte de ce fait un risque de méconnaître des zones d’irrégularités peu évidentes au départ.

 

Plusieurs phénomènes désagréables peuvent se produire :

 

1) Une insuffisance d’aspiration dans certaines endroits difficiles à diagnostiquer en pré opératoire :

Certaines zones profondes effectivement, sont malaisées à aspirer ;  malgré toutes les manœuvres de contrôle post-opératoire, si les téguments sont épais, il peut persister des surplus graisseux profonds dont on n’a pas eu une perception correcte au moment de l’intervention.

2) L’excès d’aspiration le long de certaines lignes où la canule est passée trop souvent :

Il se crée alors des dépressions post opératoires pour lesquelles une petite ré-injection graisseuse peut devenir utile, en secondaire. On préconise d’ailleurs (STAUB) une ré-injection finale globale « d’égalisation » bien astucieuse.

3) Des asymétries post-opératoires peuvent aussi être rencontrées :

Bien entendu, le plus souvent elles correspondent à des asymétries pré opératoires mais pour peu que l’on n’ait pas prévenu la patiente, celle-ci sera récriminatrice, et souhaitera vivement un geste chirurgical complémentaire.

Deux cas bien différents vont venir illustrer l’utilité d’une retouche chirurgicale en matière de liposuccion.

 

Cas n°1 : Madame B :

 

Il s’agit d’une jeune fille présentant une déformation moyennement importante du tiers moyen du corps.

Elle présente essentiellement une culotte de cheval qui est importante, elle est fumeuse et n’a pas d’antécédent diabétique.

Elle pèse 61 kilos pour 1m68 ; à l’examen pré opératoire elle présente essentiellement une infiltration au niveau de la culotte de cheval, discrètement à la face interne des cuisses et des genoux.

Une liposuccion par 6 incisions est pratiquée permettant de ramener 1kilo 500 grammes de graisse pure. Photos n°1 et 2

Les suites sont simples.

Posted in chirurgie by admin | Tags: