Chirurgie esthétique Petites lésions cutanées ou petites tâches (suites opératoires)

avril 27, 2015

Vous venez d’être opéré(e) d’une petite lésion au niveau du visage ou du corps.

 

la lésion peut être bénigne ou méchante:l’analyse histologique(anapath) par un labo spécialisé donnera une réponse de certitude dans les 10 jours!

 

Les points qui ont été mis en place ont pour but d’éviter que la cicatrice ne se distende.

Les points les plus fins doivent être enlevés rapidement, si possible entre le 4ème et le 6ème jour pour éviter des cicatrices en échelle.

Il se trouve en profondeur des points qui vont se résorber en 2 ou 3 mois et qui vont donner pendant quelques temps une petites saillie ou une petite épaisseur à la cicatrice.

 

Après l’intervention, vous pouvez nettoyer avec l’eau du robinet (à condition qu’elle ne soit pas polluée) ,ou encore mieux au brumisateur .

Sécher la plaie au sèche-cheveux tiède. Il faut éviter de mettre des pansements qui vont faire macérer ; éviter tout antiseptique sur votre peau, notamment la betadine,trop agressive à ce stade!.

 

De la même façon, si on vous a mis en place des petits papiers collants(stéristrips), évitez de les arracher car l’air peut passer au travers,ce qui est bon pour la cicatrisation.

 

L’essentiel est d’éviter de mettre des pommades  miracles ou de recouvrir vos cicatrices par des pansements imperméables

(des couches épaisse de biafine ou de vaseline ne sont pas utiles!!

. Lorsque les points auront été enlevés, vous pouvez vous nettoyer de la même façon. Il n’y a pas de pommade -cicatrice miracle. Quelques fois des petits massages avec une pommade hydratante peuvent être pratiqués afin de permettre d’assouplir toute la région de la cicatrice.

 

Parfois, la cicatrice peut s’infecter : ceci est extrêmement rare et se manifeste par une  petite tache rouge puis un petit point blanc apparaît. Dans ce cas, il vaut mieux revenir consulter pour que l’on puisse vous enlever la cause de l’infection qui est souvent un petit fil mal toléré en profondeur.

 

Enfin, vers le 3ème mois post-opératoire, la cicatrice peut rougir. Il ne faut pas trop s’inquiéter : c’est l’évolution normale d’une cicatrice chez la plupart des patients (qui s’explique par un taux important d’hormones). Ceux-ci peuvent présenter une cicatrice hypertrophique. Cette cicatrice va involuer en 5 à 6 mois à l’aide des massages. une compressionassociée par plaques de silicone externe peut s’avérer utile!

 

Les techniques nouvelles de suture des cicatrices permettent d’espérer une cicatrice ultra fine à condition que vos tissus ne réagissent pas défavorablement du fait d’un programme génétique encore incontrôlable.

 

il demeure des zones à mauvaises cicatrisation:oreilles,extérieur des bras,dos ,sternum,épaules,cou,etc…

 

certains patients de race noire,mais aussi des blancs caucasiens,des asiatiques,peuvent développer les redoutables cicatrices cheloides  :il faut 1 an d’évolution défavorable pour parler de cheloide ;le traitement,encore très débattu et peu satisfaisant fait surtout appel à des injections répétées de corticoides in situ!