Chirurgie esthétique à Paris

chirurgie esthétique sur Paris

chirurgie esthétique sur Paris

Pourquoi pratiquer la chirurgie esthétique sur Paris

La chirurgie esthétique sur Paris, la réponse s’est faite facilement  toute seule:

Il m’a suffi de penser au Pont des Arts, surplombant la Seine en plein milieu de Paris !

Ce souvenir émouvant des matins frais et clairs où je traversais à pied ce pont fragile me semblait un plaisir supérieur à celui du célèbre Golden gate rougeoyant de San Francisco !

Chirurgien esthétique à paris = concurrence

On ne va pas me  dire qu’un nouveau chirurgien esthétique et réparateur  à Paris sera le bienvenu, car la concurrence s’était déjà affirmée comme sévère, mais il fallait que je m’installe tout près du Pont des Arts !
Je travaillais alors à l’hôpital Boucicaut dans le 15e, mais dès que j’ai pu je suis devenu un chirurgien esthétique installé à Paris, boulevard Saint-Germain : il me suffisait de traverser le pont des Arts pour aller opérer à la clinique du Louvre, ou j’exerce encore, tout près de l’ancienne Samaritaine; on trouvait tout à la Samaritaine !

 l’hopital public,  puis une installation à Paris avec des associés prestigieux

Associé à Jacques le Pesteur, chirurgien et artiste hors normes,  et à Sylvain Staub, élégant collègue, élève puis ami sans discontinuer, nous démarrâmes une activité hors du commun, comme chirurgien esthétique sur Paris !

Je suis donc devenu un des chirurgiens plasticiens installé  à Paris, qui de plus  qui de plus rechigne énormément à quitter la capitale;
Aller opérer à l’étranger était agréable mais je ne souhaitais pas y rester longtemps.

des nouveaux liftings biplans avec le SMAS

J’acceptais de m’y déplacer pour faire des démonstrations de Lifting biplan avec SMAS( ma méthode d’avant garde et favorite pour rajeunir un visage) ou de plastie mammaire nouvelle manière(méthode jolicône !) à des collègues d’autres pays et d’autres capitales;
Mais je suis toujours rentrée plein de joie à Paris,  ma ville relais et centrale de mon activité professionnelle;

chirurgien de la main et microchirurgien à Paris

De plus je prenais encore des gardes en tant que chirurgien SOS mains à l’hôpital Boucicaut, dans le 15 è arrondissement de Paris, sous la houlette du génial raymond Vilain mon maître ; avec Jacques Beres, puis Dominique Le Viet, nous passions nos nuits à recoller des morceaux de blessés attachants et souffrants, et le jour apparu, je devais filer pour parvenir à nourrir ma famille et opérer dansle privé!
Je devais donc habiter non loin, pour pouvoir en cas d’urgence, filer par les quais et les voies rapides ouvertes alors, afin d’assurer les délicates opération de réimplantation de membres et de doigts, ou bien des  réparations complexes après accident grave.

Chirurgien esthétique à Paris, mais aussi transmetteur de savoir chirurgical

Ayant formé de nombreuses assistants venus des pays du Maghreb, collègues remarquables et aimant le fastueux, j’ai pu aller les visiter en leurs blocs modernes et leurs cliniques  attirantes. J’ai parfois été jaloux de la qualité de leur installation !
Mais il me fallait mon atmosphère Chirurgicale habituelle de Paris, avec mes propres instruments, mon environnement familier, le pont des arts tout proche, ma musique  et mon aide opératoire qualifiée et compétente;

Le tourisme chirurgical, danger ou opportunité?

Lorsque s’est posée la question  grave du tourisme chirurgical à l’étranger, j’ai pensé que la qualité des collègues que nous avions formé  était indiscutable et irréprochable ; mais que des officines de tourisme exploitaient leur savoir-faire en les transformant en prestataires de service adjoints, pour recueillir une nouvelle manne financière, au lieu  de rendre service en priorité à la population de leur propres pays !

Certains de leurs patients revenaient consulter des chirurgiens esthétiques sur Paris en cas de complications urgentes, pas  toujours heureux d’assurer des suites troublées;
Certes, la promesse d’un bel hôtel au bord de la mer, la présence rassurante de limousines qui viennent vous chercher, des chirurgiens gentils qui acceptent de faire tout ce que vous voulez, une convalescence de rêve dans un pays pas trop loin en Afrique du Nord ou en  Europe  de l’Est , tout cela pour des tarifs sans concurrence en France, représentent  des avantages- pas seulement financiers- que la grisaille parisienne et l’ambiance agressive de la capitale française  ne permettent pas d’égaler.

la TVA à 20% sur la chirurgie esthétique à Paris et en France!

La chirurgie sthétique ne serait pas réparatrice d’une souffrance! Telle est la décision inique de l’équipe des agents des impôts au temps de Jérôme Cahuzac..; Du coup, les inspecteurs du fisc assiègent les cabinets des chirurgiens esthétiques en province et à Paris pour vérifier qu’ils se sont soumis à cette décision anormale dans le champ de la médecine,  qui apparente  notre métier de médecin soignant des complexes et des souffrances  à une vente de sac Vuitton!

Mais quels que soient les désavantages de  la ville de Paris(pollution, encombrements, gêne au stationnement impromptu, etc;), il ne faut pas penser que les frais y seront beaucoup plus  importants,  pour une opération de chirurgie esthétique à Paris, (même avec en plus  la TVA à 20 % surajoutée à tout acte de  chirurgie esthétique), car  tout cela ne dépare pas la joie d’avoir quelqu’un de rassurant au bout du fil en France, capable de vous recevoir en urgence au moindre problème, à la moindre angoisse et de vous traiter du mieux possible.

Paris , la capitale de la chirurgie esthétique

Paris est la ville qui a vu naître recemment des innovations majeures dans le champ de la chirurgie esthétique et réparatrice:

1)l’invention de la chirurgie cranio-faciale par le grand Paul Tessier, dans les années 1960,, chirurgien de l’hopital Foch, et qui fut un de mes maîtres; de plus il a lancé la technique des liftings profonds ou sous périostés!

2)l’invention de la liposuccion par l’imaginatif et multifacettes Yves Gerard Illouz, qui changea dès 1978, la vie des femmes souhaitant rentrer dans un blue jean serré!

3)la création de SOS MAINS  à l’hopital Boucicaut à Paris , que R.Vilain, J.Glicenstein et d’autres ont fondé en 1973, at auquel j’ai participé en tant que microchirurgien virtuose, dès le début;

4)la description du SMAS que j’ai dirigé avec les jeunes de l’équipe Tessier, et qui a ouvert la voie aux liftings biplan, en 1974

5) les plasties mammaires à cicatrices courtes grâce à Daniel Marchac , trop tôt disparu! Il a aussi développé la chirurgie cranio-faciale infantile , avec la découverte du front flottant réalisée  à l’hopital Necker Enfants Malades , à Paris.

6)les premières mondiales des transferts homogreffes faciales totales  avec Lantieri-qui fut mon externe super bosseur!-, à Paris, et le princier Devauchelle à Amiens, qui réalisa la première mondiale d’une homogreffe faciale partielle, avec succès!

Un chirurgien parmi les autres, mais à Paris!

Ainsi malgré la concurrence sévère des chirurgiens esthétiques sur Paris, ai-je décidé de devenir un chirurgien à Paris parmi les autres, mais avec  une  grande expérience et beaucoup  d’humilité.Jje m’enquiers régulièrement des réalisations brillantes et novatrices des collègues, participe à des congrès nationaux et internationaux; j’ai recemment publié unr nouvelle technique de rajeunissement facial plus légère que les liftings à grand décollements: le microlift biplan;

Je viens de publier un livre pour grand public: la chirurgie esthétique pour ou contre! aux éditions Flammarion!

Et je continue de traverser le pont des arts plusieurs fois par semaine !

Rendez-vous sur la page d’accueil du site ou sur notre page de contact pour obtenir des renseignements.

Dr Vladimir Mitz