Dernières opérations

Chirurgie esthétique plastique

Augmentation mammaire:durée de vie des prothèses

La durée de vie des implants mammaires siliconés est à l’ordre du jour!

durée de vie des prothèses mammaires: un concept évolutif!:

la durée de 7 ans et demi avant rupture est une moyenne,qui ne s’applique pas à tous les implants,en tout cas pas à ma statistique personnelle!

Récemment on a parlé de changer les implants mammaires tous les 10 ans;  mais les prothèses implantées et suivies par mes soins depuis les années 2000 durent bien plus longtemps,probablement par un choix heureux et drastique de la matière de composition des implants,d’enveloppes plus épaisses et micro texturées françaises…

La paroi des implants mammaires est maintenant multicouches, donc de plus en plus imperméable à la fuite de la silicone;

la texturation du revêtement va du lisse absolu au chevelu imitant le polyuréthane; je préfère personnellement la texture veloutée , dont les petits ergots microscopiques ne risquent pas de se détacher, et qui ne créent aucune adhésion aux tissus vivants d’alentour;

Le gel intérieur est dense et compressible avec peu de risques de fractures et supporte pressions et déformations intempestives; mais l’introduction de ces prothèses mammaires en gel de silicone ultra cohérent impose des cicatrices de 6 cm de long, que je préfère placer dans l’aisselle, dans un pli préexistant et repéré juste avant l’opération.

les autres types de prothèses mammaires

les prothèses remplies de sérum physiologique gardent encore des prescripteurs farouchement attachés à leur innocuité, mais elles peuvent se vider d’un coup, inopinément…

les prothèses mammaires en hydrogel sont soumises aux conditions variables d’osmolarité régionales, et peuvent donner lieu à des changements de volume surprenants  et inquiétants, mais toujours inattendus!

les complications des prothèses mammaires

certes des complications existent(coques,vagues,retournement,infection,etc…)mais on arrive à moins de 1% de ruptures,ce qui est souligné par le rapport récent des autorités sanitaires!

les coques  tant redoutées autrefois existent encore et représentent moins de 2% des cas, ce qui est tolérable statistiquement, mais pas pour les patientes qui les subissent! une ré-intervention avec coquotomie est possible, mais sans certitude d’amélioration totale; je disais et dis toujours que les coqueuses sont d’éternelles coqueuses!

les vagues résultent du fait que les prothèses mammaires ne sont remplies qu’à 80% afin de laisser une certaine souplesse et malléabilité à l’implant, et d’éviter une trop grande fermeté au toucher; mais si les tissus de couverture sont mous et ne plaquent pas les implants contre le thorax par une peau et une graisse sous cutanée fermes, apparaissent des vagues fort disgracieuses!Leur  correction passe alors par le changement des  implants ; on utilisera des implants plus fermes, plus denses, des prothèses sur remplies  et de volume un peu supérieur; un lipofilling périphérique d’appoint sera souvent utile en plus des principes énoncés .

Le retournement des implants est un phénomène fort désagréable! Les implants anatomiques peuvent subir une rotation planaire:le haut se retrouve en bas!

Les implants ronds peuvent subir une rotation d’arrière en avant: la face arrière de l’implant se retrouve en avant!Aussi désagréable que ces rotations apparaissent, une tentative de replacement en consultation doit être tentée en consultation, et s’avère souvent efficace!

L’infection après prothèses mammaires reste toujours un événement redoutable; le changement des implants sera nécessaire dans la plupart des cas; le traitement préventif (prévention des contaminations nosocomiales, lutte contre l’infestation par germes endogènes )fait partie de notre arsenal mais sans succès à 100 % des cas opérés…

En conclusion,

l’évolution technique de la conception des prothèses mammaire en silicone a validé leur utilisation en matière d’augmentation mammaire esthétique; De plus les techniques de lipofilling sont venues compléter les possibilités d’amélioration de l’aspect esthétique final, sans supplanter l’usage des implants siliconés, sauf dans les rares cas où les patientes acceptent plusieurs séances itératives de lipofilling pour obtenir un accroissement d’un bonnet de taille de soutien gorge!

Il n’y a que dans le domaine de la reconstruction après cancer que les prothèses mammaires sont en concurrence avec les techniques de reconstruction de volume par des méthodes  complexes de microchirurgie réparatrice  à partir de l’abdomen ou du dos, voire des fesses ou des cuisses; mais j’en reparlerai !

La chirurgie esthétique s’est démocratisée en France et dans le monde;est-ce un luxe que de subir une chirurgie esthétique? je ne le pense pas!

vous pouvez visiter mon google site dédié à la chirurgie du sein: https://sites.google.com/site/seinsvladimirmitzcom/

explications sur chirurgie esthétique, luxe ou démocratique :

parfois de petites prothèses mammaires peuvent changer une vie!! souvent les patientes redoutent une augmentation mammaire trop importante, disproportionnée avec leur gabarit; d’autres , au contraire ont envie de seins super érotiques et avantageux, presque trop!Entre ces deux extrêmes, il nous incombe de conseiller et de faire essayer les implants de différentes taille!

une salle d’essai de prothèses mammaires

je dispose à cet effet d’une salle dédiée aux essais d’implants mammaires de toutes tailles; ces implants sont placés dans le soutien gorge de la patiente, au dessous du téton, pour donner l’impression du volume obtenu, et de vérifier que le diamètre de l’implant choisi sera  bien camouflé par le diamètre du sein existant, afin d’éviter que la prothèse n’ait des bords trop apparents sous la glande insuffisamment recouvrante.

Mais de petits implants mammaires(200 à 300 cc) peuvent suffire à transformer positivement un galbe  et obtenir une silhouette très agréable à vivre

voici une vidéo de petites prothèses mammaires avant après:


rhinoplastie naturelle, une nécessité

exemple de rhinoplastie naturelle avec profiloplastie

rhinoplastie naturelle avant après

réussir une rhinoplastie est un défi chirurgical!

j’aime personnellement cette opération magique quand le  résultat reste invisible pour tout le monde,sauf pour le ou la patiente!!la réussite nécessite une grande expérience et une technique jamais pareille d’un cas à l’autre;

pourquoi une rhinoplastie naturelle?

parce que si personne ne remarque que le nez ne colle pas à la figure, cela veut dire qu’aucune trace opératoire ne se manifeste!

c’est pourquoi je préfère les rhinoplasties par voie fermée (pas de cicatrice qui coupe la columelle comme dans les voies ouvertes trop employées à mon goût), ainsi que l’utilisation de greffons d’apposition prélevés sur les cartilages retirés pendant l’opération de rhinoplastie, afin de recouvrir toute l’arête par une couche tissulaire homogène, évitant spicules osseux malgré le râpage , et les surprises d’un bec de Corbin fort disgracieux!

comment s’effectue une rhinoplastie « naturelle »?

1)anesthésie générale avec intubation, avec des paroles rassurantes de l’équipe autour de vous

2) désinfection des aires opératoires et mise en place des champs stériles de protection

3) anesthésie locale avec substances diminuant le saignement

4) incision dans les orifives des narines SANS CICATRICES columellaires VISIBLES 

5)libération de la bosse en dégageant la peau et le périoste

6) libération de la cloison et de sa muqueuse , afin de pratiquer une septoplastie fonctionnelle éventuelle

7) diminution ou enlèvement de la bosse aux ciseaux frappés maniés avec délicatesse, afin de recueuillir des  éléments ostéo-cartilagineux, pour une éventuelle réinclusion finale: ce qu’on enlève peut servir pour reconstruire ou sculpter par addition dans le nez ou le menton (profiloplastie)

8) ostéotomies latérales et parfois paramédianes qui permettent de réaligner et rapprocher les os propres

9) diminution des cartilages alaires et triangulaires pour affinner la pointe du nez, si elle est ronde ou globuleuse

10) dégraissage prudent de la pointe du nez si la peau est trop épaisse

11) MISE EN PLACE D’UN ENDOSCOPE POUR CONTRÔLER LA PERFECTION DE LA NOUVELLE ARÊTE NASALE

12) recoupes sous endoscopie des irrégularités osseuses et cartilagineuses

13) septoplastie et recoupes des cornets et synéchies de cloison sous endoscopie, si nécessaire

14) remise en place de cartilage enrobé dans du surgicel, ou d’implant siliconé, ou de fragments osseux et cartilagineux, pour sculpter l’arête à volonté, et maintenir la pointe par un étai columellaire interne, si cela est utile!

15) sutures endonasales résorbables

16)mèches hémostatiques dans les narines

17) stéristrips de protection cutanée sur le nez et le front

18) plâtre de 3 épaisseurs coupé et moulé à la main, car je n’aime pas les étuis es plastiques ou métalliques préformés et trop standart!

19) mouchette de protection

20) réveil doux en salle de réveil

conclusion

Obtenir une rhinoplastie naturelle requiert ainsi une grande expérience et une grande technicité!

La courbe d’apprentissage est longue pour obtenir avec constance et avec un taux minimal de retouches, UN NEZ NATUREL!

ci dessous un petit film explicatif:

vous pouvez visiter mon google site dédié à la rhinoplastie: https://sites.google.com/site/rhinoplastiemitz/

microlift facial biplan, un tout nouveau lifting doux

microlift vladimir mitz

MICROLIFT VISAGE=MINILIFT FACIAL=PETIT LIFT +SMAS LEGER

*Une opération simple pour rajeunir quand on est encore jeune mais marqué(é) !

** microlift=tout petit lift de début ou de rattrapage chez la patiente encore jeune mais un peu marquée(bajoues discrètes,fanons débutants);décollement        minime de 1 à 3 cm!!

***minilift=petit lifting avec décollement 3 à 6 cm avec travail éventuel sur le SMAS sous jacent

****SMAS=Systeme Musculo Aponévrotique Superficiel de la face,que j’ai décrit avec MARTINE PEYRONIE ET PAUL TESSIER en 1973

Principe :

C’est une opération avec dessin préétabli et petit décollement ;

On enlève de la peau modérément, mais de façon harmonieuse grâce à des incisions judicieusement réparties ; pas de grands décollements ;

Parfois un lipolift est associé ;

On en revient aux petits liftings type SARAH BERNHARD, pratiqués autrefois par le DR SUZANNE NOEL, mais avec plus de précision !

Dans certains cas on peut même retendre le SMAS(système musculoaponévrotique superficiel facial)

Cicatrices :

Tempe, à l’intérieur de l’oreille, derrière l’oreille, mastoïde ;

Anesthésie :

Locale ou locale potentialisée

Hospitalisation :

Une journée

Suites :

Fils résorbables

Première douche J+8

Soins locaux basiques : crème protectrice sur les cicatrices, protégées par URGO VERNIS INVISIBLE

Résultats :

On gagne 5 à 10 ans selon les cas ;

Moins efficace qu’un grand lifting cervicofacial !mais efficace quand même !

Complications :

Petits hématomes

Bleus

Gonflement modéré 18 jours, parfois ;

Effet relatif

Possibilité d’insatisfaction si l’attente est exagérée !!

Cicatrices hypertrophiques parfois, à traiter ;

Pas de paralysie possible par une technique judicieuse !

Indications :

Femme au visage encore peu marqué ,d’allure et de comportement  jeune

Homme actif désirant une remise en tension du visage

Petit lifting de retouche ,1an après un grand lifting qui se relâche un peu !

vous pouvez visiter mon google site dédié au SMAS lift: https://sites.google.com/site/smasliftcom/

Lipofilling ou greffe de votre propre graisse

par Vladimir mitz chirurgien esthétique à Paris

Comment réparer des manques tissulaires de la façon la plus simple et « écologique »?

Une bonne alternative consiste à prélever votre propre graisse, à la préparer d’une façon spéciale, et de la réinjecter: cela s’appelle un lipofilling ou parfois greffe dermo-graisseuse car on greffe aussi  en même temps des cellules dermiques et des composants plasmatiques nutritifs.

Voici un siècle, à peu près, que plusieurs chirurgiens audacieux ont eu la même idée de transporter de la graisse, du derme, voire un lipome dans les seins pour les augmenter : ainsi CZERNY en 1895 !

petit historique du lipofilling à Paris

Ce sont les travaux de YG ILLOUZ qui, publiés dès 1997 ont relancé la machine à nouvelles idées, en matière de transferts graisseux !

R.VILAIN a sauté sur l’occasion, à la suite d’un cours d’ILLOUZ à l’hôpital BOUCICAUT, organisé par JC DARDOUR et moi-même, pour oser déplacer, dans les semaines qui suivirent, devant nos yeux interloqués, une culotte de cheval dans la poitrine menue d’une jeune méditerranéenne !

Auparavant, il avait été le promoteur des inclusions de bandes de peau hétérologue ou autologue, en les dé spécifiant au CIALIT, un dérivé mercuriel !certaines patientes en portent peut être encore, calcifiées et massives …

La technique du  lipofilling conquiert le monde

S.COLEMAN dès 1995, MC MISSANA (2007), et surtout E.DELAY de Lyon, depuis les années 2007, ont modifié la donne par des travaux cliniques rigoureux qui ont infléchi les recommandations négatives de la SOFCPRE (la société savante des plasticiens) , récusant au début l’augmentation esthétique des seins par des autogreffes de graisse, pour admettre finalement une certaine validité à ces essais en 2010 ; Les essais de lipofilling pour réparer et reconstituer les seins après cancer se sont en effet révélés concluants des les années 2005, ouvrant la voie à l’utilisation exponentielle des greffes de cellules graisseuses ou adipocytes.

A l’étranger, R.KHOURY, génial inventeur trouve tout, a imaginé et publié en 2009 le soutien-gorge ventouse BRAVA, qui permet de dilater la peau en quelques semaines avant de pratiquer le lipofilling; l’idée est que les cellules graisseuses prennent mieux si on leur fait beaucoup de place avant de les transférer! mais cette méthode peu pratique pour les patientes dormant avec une appareillage décourageant n’a pas bien pris à paris…

Le lipofilling en cours d’expérimentation

Petit problème: actuellement on ne peut faire survivre qu’environ un tiers des adipocytes greffés, ce qui impose 2 ou 3 séances pour passer d’un bonnet A à un bonnet B dans le cadre d’une augmentation mammaire.Bref les cellules souches graisseuses, troupe de choc des adipocytes légionnaires de l’impossible, sont en marche forcée dans les laboratoires expérimentaux-mais aussi dans les salles d’opération, où  ces cellules voient narquoisement leur position passer de superflu et détestable quand il s’agit de bedon ou de culotte de cheval, à nécessaire et utile quand il s’agit de radiodermite ou de comblement de perte de volume tissulaire !

S’il est trop tôt pour dire ce qu’il en est après 20 ans, nous avions, à l’hôpital BOUCICAUT, expérimenté les techniques de greffes de graisse depuis une quinzaine d’années, à peu près en même temps que G.MAGALON importait la technique de S.COLEMAN en France ;

Nous réparions les inégalités de surface post liposuccion (liposculpture!), les déficits post traumatiques d’épaisseur des membres, les creusements du visage (syndrome de ROMBERG, séquelles de trithérapie anti HIV, etc…), et les déficits de volume mammaire après cancer, réparé par des prothèses insuffisantes !

Ainsi, pour notre part, avons-nous réalisé une série importante de greffes graisseuses pures, sans décantation, ni centrifugation, un peu à la façon de F.FOURNIER, qui a écrit avant les autres sa technique de rajeunissement du visage par comblement micro graisseux : n’oublions pas ses remarquables résultats qui furent confirmés et développés par BON auteur du concept et de la technique du BABY FACE ;

Lipofilling du sein et des fesses : une enquête sur le net

Il m’est apparu intéressant d’aller explorer les résultats des collègues sur le lipofilling des seins afin de dégager un consensus visuel;Globalement, les résultats des auteurs apparaissent comme très bons ; peu précisent le nombre d’opérations nécessaires pour augmenter une poitrine de 2 bonnets (plus ou moins 250 cc !)

Sur les forums féminins, le lipofilling des seins et des fesses sans prothèses fait fureur; des passionarias encouragent les candidates et recommandent des collègues, surtout ceux et celles qui sont passé à la télé !!

Personnellement, j’ai utilisé l’augmentation mammaire isolée, dès les années 1980, après échecs par infection de prothèses mammaires implantées et qu’il a fallu retirer ; j’ai procédé, en plusieurs étapes, avec des résultats stables et satisfaisants, mais au prix d’une demi-douzaine de séances chez des patientes à petit potentiel de réserve adipocytaire…(pas assez grasses…)

Lipofilling des seins : les risques théoriques

Des soucis peuvent apparaître après un lipofilling:

*des calcifications apparaissant longtemps après la greffe ; pour les radiologues, et notamment le DR TRISTANT, grand spécialiste parisien du problème, ces calcifications sont notoirement différentes de calcifications cancéreuses, plus petites et en amas

*des hématomes : localisés et de peu de gravité

* un huilome, (liquéfaction de la graisse )pouvant aller jusqu’à des lésions de cytostéatonécrose : la ponction guidée sous échographie permet de contrôler le diagnostic et résoudre le problème

*une infection à point de départ des injectâts : évacuation par lipoaspiration et antibiothérapie

Lipofilling en complément d’une augmentation mammaire ou augmentation « hybride »

Il s’agit d’associer un lipofilling immédiat au cours  d’une augmentation mammaire, chez une patiente dont les tissus de recouvrement sont trop minces,et laissent apparaître les bords de la prothèse en silicone; Parfois c’est pour épaissir la peau de recouvrement car il y a des plis qui apparaissent autour d’une prothèses affaissée; ou encore un lipofilling astucieux pour équilibrer une petite asymétrie mammaire postopératoire; C’est le Dr E.Auclair, qui a travaillé autrefois avec moi, qui s’est fait le chantre mondial de cette augmentation mammaire hybride.

petits lipofillings du visage et du corps

La face, surtout la région orbitaire(cernes, paupières devenues creuses avec l’âge)bénéfice grandement de petits lipofillings fins, appelés micro-lipofilling par mon ami G.Magalon; Il préconise cette méthode pour combler les sillons nasogéniens, les lèvres trop minces, les lobes d’oreille affaissés, les lèvres génitales aplaties  …Il a imaginé des aiguilles spéciales pour cette pratique délicate et minutieuse.

Une centrifugation discutée

S.Coleman est un collègue américain qui a décrit minutieusement les règles de prélèvements et de préparation des bouillons adipocytaires. Parmi ses dadas, la centrifugation qui permet de séparer les cellules nobles  des débris  indésirables; mais ces débris peuvent aussi contenir des molécules et enzymes utiles à une meilleure survie.

Personnellement je ne centrifuge donc pas, je laisse simplement décanter avant de regreffer.

Lifting des lèvres,augmentation des lèvres

vladimirmitz

au cours du récent congrès de l’IMCAS à paris,il a été question des succès et des échecs de l’augmentation des lèvres et aussi des complications après les anciennes

injections de silicone_ce qui est interdit aujourdhui!-

la complexité de chaque bouche justifie une approche très personnalisée pour obtenir

naturel et perfection…sans tomber dans la caricature de certaines stars repulpées

comme des balloons!!

en cas de levre superieure allongée par le vieillissement, ou du fait des excès de produits qui

alourdissent les lèvres au fil du temps,la méthode de lifting de la lèvre supérieure au ras du seuil nasal-

avec une cicatrice invisible au final!-permet de rajeunir merveilleusement cette lévre effondrée,en

découvrant en plus les dents du haut ,au cours du sourire!

cette technique, défendue par un collègue français et un américain, m’a conforté dans

la confiance que j’ai dans ce procédé astucieux,que je pratique depuis 25 ans, dans

des cas selectionnés avec de remarquables résultats:

voyez ci dessus un schéma explicatif!

Augmentation esthétique des lèvres:

Une augmentation esthétique des lèvres à Paris se doit d’être discrète et efficace!

on  utilise dans ce but soit de l’acide hyaluronique spécifique, soit un lipofilling, soit un épaississement par du fascia temporal(prélevé dans la tempe) soit un lipofilling(graisse prélevée sur vous même et conditionnée en fins spaghettis);

Le procédé le plus courant est l’utilisation d’acide hyaluronique! L’effet se prolonge durant 18 mois à 2 ans; vous verrez ci dessous un exemple démonstratif de ce procédé sur une de mes pâtientes:

patiente du dr mitz avant repulpage lèvres

patiente aux lèvres fines repulpée après

docteur vladimir mitz chirurgien esthétique à paris


vous pouvez visiter mon google site dédié à l’augmentation des lèvres : https://sites.google.com/site/augmentationlevresmitzcom/

Augmentation mammaire:nouveautés 2018

2018!!bonne année à tous les curieux et lecteurs de nouveautés en chirurgie esthétique!!

1962 : l’américain CRONIN et son interne F.GEROW son interne , en réalité le jeunot qui y a pensé en voyant des poches de transfusion nouvellement constituées de matériau nouveau et transparent : la SILICONE décident de fauire fabriquer puis implanter des impoants mammaires révolutionnaires; ils  implantent les premières prothèses mammaires en gel de silicone, maintenues dans une poche siliconée !

Il y a eu 50 ans en 2012 !

augmentation mammaire: une mode?

Aujourd’hui, Augmentation mammaire est un des mots les plus frappés sur Google !

La demande ne cesse de croître, ainsi que le volume exigé des implants: un bonnet B parait petit; il faut en général créer un bonnet C (300cc par implant)l; csrtaines patientes veulent un bonnet E(600cc), ce qui est banal aux Etats Unis!

Pourtant il demeure des complications, des ratés, des asymetries, des coques, des plis, des retornements d’implants; le taux de complications  au total , bénignes ou sérieuses (lymphome post prothèses…) qui était de 20% autrefois est de l’ordre de 5%-mais pas 0%!

STAFF GRATUIT DE CONSEILS

Mais un consensus se dégage, les avis des uns profitent aux autres;

Les cas complexes, les patientes insatisfaites, les ratées de l’esthétique en perdition, sont vues une fois par mois dans un staff gratuit que j’organise à la clinique où j’opère, afin de  dégager une conduite à tenir au mieux des intérêts de la patiente ;

Certes, au cours des congrès professionnels, le problème des implants mammaires est à chaque fois envisagé à fond ;

Les auteurs expérimentés et brillants offrent de passionnantes analyses et améliorations ;

Mais depuis l’affaire PIP, les esprits sont échauffés…qu’il s’agisse des fabricants, des chirurgiens, et surtout des groupes de patientes attaquant tous les intervenants !

Nous sommes sur la sellette ; normal à près tout !

Notre image de chirurgien esthétique en a pris un sacré coup !!

Il nous faut donc réparer notre image, en gommant celle de praticiens commerciaux de la beauté au profit de celle de chirurgiens réparateurs de complexes, de thérapeutes dévoués à l’écoute de souffrances qui gâchent la vie de certaines femmes, mais pas toutes !

Ces malheureuses sont insatisfaites de leur corps : on n’empêchera pas une adolescente hypoplasique des seins d’être marquée à tout jamais de l’angoisse du regard des autres si sa perception d’elle-même n’est pas positive !

prothèses silicone ou lipofilling mammaire iteratif?

Les greffes de graisse autologues (lipofilling, lipostructure,etc., et d’autres termes d’invention publicitaire autoproclamée) ont par ailleurs le vent en poupe : je me rappelle de mon maître RAYMOND VILAIN, à l’hôpital BOUCICAUT, dans les années 1980, peu après le cours que nous fit YG ILLOUZ ,; il propose et réaliser séance tenante le transvasement d’une culotte de cheval adipeuse dans les seins menus d’une jeune méditerranéenne , ravie d’être soulagée de 2 problèmes d’un coup !!

Je ne sais ce que cette patiente d’avant-garde est devenue; YG ILLOUZ  encore vivant nous avait  précisé qu’il avait 30ans de recul après cette technique de lipofilling ,qu’il a initié en premier,  et que la patiente et lui même en sont fort aises!!

Mais je reconnais à R.VILAIN un génie inventif et prodigieusement sur actif; en 2018,les faits marquents sont que les implants mammaires sont proposséssous des formes multiples, anatomiques ou symétriques, plus ou moins projetés, plus ou moins fermes ou souples, entourés de membranes texturées ou microtexturées multicouches, résistantes et transparentes;

Des fabricants astucieux tentent de réduire le poids du gel par l’inclusion de  billes volumatrices  en matériau inerte composite, venu de l’aérospatial…

voies d’introduction

je reste un chaud partisan de l‘abord axillaire, invisible en post op; mais il est difficile et peu apprécié de mes collègues , sauf de mes élèves directs;

Les autres incisions n’ont pas démérité: voie hémiaréolaire inférieure,  voie sous mammaire, voie ombilicale aux Etats Unis qui implantent ainsi des prothèses gonflables au sérum physiologique !

en avant ou en arrière du muscle pectoral

Tout dépend de l’épaisseur des tissus de recouvrement; s’ils sont trop minces , la position rétromusculaire parait préférable, en dépit de ses inconvénients: plus de douleurs liées au décollement musculaire, des prothèses trop hautes et écartées, du moins au début; plus d’asymétries à cause des différences gauche-droite des muscles pectoraux;

voici un exemple avant après de prothèses placées en rétromusculaire:

avant augmentation mammaire

aplasie mammaire avant implants

après implantation implants mammaires 300cc

dual plan

Certains préconisent alors le « dual plan », c’est à dire une position rétro-musculaire pour le pôle nord de l’implant, et une position rétro-graisseuse dans son pôle inférieur; séduisante innovation sur le plan intellectuel,  mais en pratique se produisent de nombreuses insatisfactions liées à l’addition des inconvénients mixtes! c’est pourquoi aux Etats Unis, des collègues utilisent des membranes inertes -très onéreuses et susceptibles d’infection- pour protéger le pôle inférieur des implants!

lipofilling associé

des collègues français et américains prônent l’estompage systématique des prothèses mammaires implantées par une greffe dermograisseuse périphérique autour des implants- à condition que la patiente présente une réserve adipeuse convenable!

ce lipofilling additionnel a des avantages esthétiques dans les cas d’implants pré-musculaires, ou pour corriger des asymétries modérées;

il est aussi fort utile dans les cas de reconstruction mammaire pour traiter des zones de radiodermite post radique, ou pour recréer un volume mammaire sans prothèses!


joli résultat de prothèses mammaires, opéré par  V.MITZ

incision axillaire, prothèses haute projection 300cc

paroi microtexturée, corrigeant une hytpoplasie très i

voici un film explicatif d’augmentation mammaire avant après implants de 280:

Obtenir un long et beau cou

un long cou dessin par V.MITZ chirurgien esthétique à paris

C’est une chance que de pouvoir obtenir génétiquement un joli cou long et gracieux, à la façon de Modigliani!

mais est ce possible chirurgicalement?

Lorsque le cou est gras et empâté, plusieurs manœuvres très techniques sont possibles:

  1. dégraisser le cou par un lipolift(http://lipolift-vladimir-mitz.com/), qui permet d’enlever les surplus graisseux des bajoues et du cou, devant les muscles peauciers du cou mais aussi en arrière d’eux éventuellement.
  2. une variante:Pratiquer l’opération de R.Millard qui consiste à ouvrir horizontalement dans le pli du menton, et dégraisser aux ciseaux les boules graisseuses excédentaires; mais c’est une opération plus délicate.
  3. rapprocher les muscles peauciers dans leur portion horizontale, mais cela peut être malaisé s’ils sont très écartés. Cette technique a été décrite par J.Feldman sous le nom de corset-platysmaplastie. je n’en suis pas un chaud partisan, car elle peut brider un peu les mouvements de rotation de la tête.
  4. au contraire, retendre les muscles peauciers du cou(appelés aussi platysmas) vers l’arrière, au cours d’une opération de type lifting cervicofacial.
  5. pratiquer un micro-lipofilling sous cutané associé si la peau est très fine, crevassée, ridulée, afin de regalber le derme sous cutané atrophique.

L’association de tous ces gestes permet une réponse valable au problème des cous gras qui empoisonnent la vie de nombreux patients rêvant de ces cous graciles, qu’on peut voir chez certains mannequins à la noblesse altière!

un homme laid, autoportrait par vladimir mitz

La laideur, fatalité, ou défi?

Etre laid est parfois intéressant surtout si on a « une gueule », utile dans les rôles de comédien; mais dans la vie courante, être laid est un handicap par rapport à des normes, certes stupides au fond, mais qui régissent le monde contemporain axé sur la primauté du visuel;

Le chirurgien esthétique n’est pas capable d’une transformation magique; il peut atténuer des petites disgrâces par des techniques sûres et reconnues; mais une grande transformation exige des actes opératoires portant sur plusieurs étages du visage: harmoniser les pommettes pour les rendre davantage captatrices de lumière, corriger un nez, rajeunir, dégager  le cou ,entourer de cheveux greffés, changer le teint de la peau: bref un ensemble de manœuvres malaisées et limite déraisonnables; alors faut il s’accepter comme Mirabeau, séduire comme Don Juan sûr de lui, et ne jamais devenir un Weinstein?

Sans doute mais ce sont des vœux pieux car la réalité du regard des autres pardonne rarement!

La position masculine n’est pas si facile quand, par notre naissance, nous portons les stigmates d’une laideur virant à l’obsession du beau…

c’est pourquoi, en tant que chirurgien esthétique à Paris je vois de plus en plus d’hommes inquiets dans ma patientèle; rassurez vous, je les complimente plus souvent que je ne les opère!

Chirurgie esthétique à Paris  et filtre Snapchat

dessin vladimir mitz

repulper la bouche? dessin vladimir mitz

dessin vladimir mitz

Voici un nouveau phénomène fort inquiétant !! Des patients viendraient consulter avec une image idéalisée d’eux-mêmes, grâce aux filtres magiques d’applications ludiques telle SNAPCHAT !

Je cite : « Chirurgie esthétique : des Américains veulent se faire opérer pour ressembler à leurs filtres Snapchat :

Plusieurs chirurgiens esthétiques américains et britanniques s’inquiètent de voir des patients complexés par leur propre visage modifié par des filtres Snapchat.

Grâce à ses célèbres filtres, l’application Snapchat permet de s’embellir en arborant des traits lissés, des pommettes redessinées ou encore un visage plus fin. Certains utilisateurs, complexés par leur propre visage modifié virtuellement, souhaitent que cette version d’eux-mêmes se transforme en réalité. C’est le constat alarmant qu’ont établi plusieurs médecins et chirurgiens esthétiques aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

La « dysmorphophobie de Snapchat »

Trois médecins du département de dermatologie de l’université de Boston ont publié, jeudi 2 août, un article à ce sujet dans une revue médicale. Selon eux, une part grandissante d’Américains consultent des chirurgiens plasticiens dans le but de ressembler à une version filtrée d’eux-mêmes, « avec des lèvres plus pulpeuses, de plus grands yeux et un nez plus fin”, écrit la dermatologue Neelam A Vashi. Un phénomène baptisé par les chercheurs la « dysmorphophobie (la peur d’avoir un défaut physique, ndlr) de Snapchat ».⋙ Le coup de gueule de Rihanna a fait perdre 800 millions de dollars à Snapchat !

Pour Neelam A Vashi, cette tendance est alarmante « dans la mesure où les filtres appliqués aux selfies font apparaître un physique inaccessible et amenuisent la frontière entre la réalité et le fantasme pour ces patients ». La dermatologue américaine appelle d’ailleurs ces confrères à ne pas réaliser ce type d’opérations. Par ailleurs, elle évoque une demande croissante des patients pour des opérations leur permettant d’être plus beaux sur les selfies. Selon les chiffres avancés dans la revue médicale, 55% des chirurgiens américains ont reçus de telles demandes en 2017, contre 42% en 2015.

Les filtres « impactent l’estime de soi »

Selon Neelam A Vashi, plusieurs facteurs sont à l’origine de ce phénomène. « Par le passé, la retouche photo était réservée aux célébrités. Les mannequins et acteurs étaient retouchés pour être parfaits dans les magazines et les publicités », rappelle la dermatologue. Mais la donne a changé avec des applications comme Snapchat et Facetune et le même niveau de perfection est désormais accessible à tous. « Les célébrités ne sont plus les seules à propager les standards de beauté : c’est désormais le cas d’un camarade de classe, d’un collègue ou d’un ami. L’omniprésence de ces filtres peuvent impacter l’estime de soi, voire agir comme déclencheur d’une peur de la dysmorphie corporelle », poursuit-elle.

En février dernier déjà, un chirurgien plastique britannique, le docteur Esho, alarmait sur cette tendance dans une interview au journal The Independent. « Avant, les patients venaient dans les cliniques avec des photos de célébrités ou de top-models qu’ils admiraient et auxquels ils voulaient ressembler, expliquait-il. Mais avec l’émergence des réseaux sociaux et des filtres ces cinq dernières années, de plus en plus de patients entrent dans des cliniques avec des photos de versions filtrées d’eux-mêmes. C’est le nouvel objectif qu’ils veulent atteindre ». »

Je suis personnellement très inquiet de cette tendance, mais je pense qu’il faut quand même la relativiser : certains patients, en nous montrant ces désirs, sont conscients de l’impossibilité réaliste de les atteindre ; mais ils veulent nous éclairer, nous expliquer mieux leurs demandes !

Allons, tout n’est pas catastrophique dans les nouvelles technologies !

le Smas de Mitz est libéré afin de repositionner le visage en profondeur

Lifing du visage et du cou: quelles techniques opératoires?

Quelles sont les complications?

par le docteur Vladimir Mitz, chirurgien esthétique à paris

Introduction

Ma technique de  lifting cervico-facial n’a pas beaucoup évolué depuis 42 ans; Le fait fondamental est que je suis resté pendant toute cette période un fidèle partisan de technique BIPLAN Peau et Smas , travaillés en même temps, mais de différentes façons en fonction des publications, résultats observés et confrontations diverses avec des collègues de par le monde.

.

Mon Parcours  personnel

Il a été marqué par mes maîtres  étrangers qui m’ont appris à faire des liftings;

1) A paris, les liftings pratiqués par Paul Tessier étaient purement sous cutanés, sans jamais aborder le Smas, ou parfois et de plus en plus des liftings sous périostés, car Tessier était le roi de la rugine rapide!

2) mon premier maître démonstratif fut John Marquis Converse, prince chirurgical  à New York.

Je suis allé l’aider pour opérer ses patients personnels; il avait un geste très élégant  il faisait virevolter le bistouri qui lui servait exclusivement à décoller; mais évidemment il ne connaissait pas le Smas, son   lifting était purement sous-cutané;  avec lui toute  la chirurgie avait l’air extrêmement facile; je n’ai jamais osé lui parler du Smas!

3) le deuxième chirurgien qui m’a profondément marqué fut  Ralph Millard à Miami;  Miami était la capitale des liftings, où se retrouvent de vieilles dames ridées au soleil de Floride, comparant leurs visages opérés  après GORDON, BAKER, ou les chirurgiens de new York.;

Nous opérions des fentes labio-palatines le matin,  puis 2 liftings en général  dans l’après-midi;  Randolph Garst, un ex assistant de Millard  opérait dans une salle voisine, qui faisait 4 ou 5 lifting dans sa journée, rivalisait avec Millard sur le nombre d’exemplaires originaux de Tagliacozzi qu’ils pouvaient ainsi s’offrir!

Millard fut un chirurgien  extrêmement consciencieux et élégant dans ses gestes; Il était LE perfectionniste!  Passionné par les principes opératoires et la maîtrise technique, il ne s’intéressait pas au Smas qui lui était encore inconnu pendant mon séjour chez lui. Sublime de  virtuosité, il considérait  accomplir le geste parfait du réparateur,  à la recherche de la perfection absolue ; Ce fut le plus séduisant enseignant que j’eus, mais …. Il ne m’aimait pas, car je mangeais plus vite que lui!   il m’a donc enseigné la technique et philosophie des opérations esthétiques, et transmis la partie lifting temporal au cours des liftings cervico-faciaux.

3)  le troisième chirurgien qui m’a profondément marqué fut Bruce Connell, Je découvrais, dans différents congrès des Etats-Unis où je me suis rendu; il m’a profondément intéressé par sa conception d’un lifting biplan original avec d’astucieux lambeaux de Smas,  et une dissection poussée fort loin; j’ai pu observer les résultats sur des patients qu’il ‘avait opéré, et que j’ai bien connu;

L’ensemble de ces chirurgiens m’a conforté dans l’idée que  le lifting était  une intervention très technique, et dont l’intention était l’obtention de résultats  de rajeunissement fiable et de longue durée.

J’ai eu un grand plaisir d’observer  les opérations de Sherrell Aston,  et d’autres collègues américains; ils semblaient tous redécouvrir de nouvelles techniques  de face lifting, grâce aux multiples variantes apportées au traitement du Smas !

4) soudain , en 1992?un  chirurgien plasticien américain qui avait une formation ORL,  Sam Hamra,  lança une opération différente le lifting composite, prenant un peu sur le lifting sous périosté de Tessier, mais se réclamant de Skoog, fit exploser la mode des liftings biplans, et convainquit (momentanément!) bon nombre de chirurgiens mondiaux; nous étalions nos  controverses  à chaque réunion scientifique où nous débattions respectueusement, mais fermes sur nos positions!

5) j’ai pu également présenter résultats de mes opérations de lifting biplans  avec action volumatrice aux Congrès brésiliens de Rio de Janeiro et également à Brasilia, à chaque fois en présence du célèbre professeur Pitanguy  il m’a fait l’honneur de m’inviter chez lui.

Bref historique de mes techniques de lifting cervico-facial

Je peux  distinguer quatre phases dans mon exercice professionnel:

1)    au tout début, dans les années 1980:

Je faisais peu de liftings, car j’étais un tout jeune chirurgien!

au  tout début , dans la période 1980- 1990,  j’ai utilisé les incisions et un décollement sous cutané très étendue (influencé par mon maître américain R.Millard); puis le Smas était décollé jusqu’à la partie antérieure de la parotide grâce à une  incision sous zygomatique du Smas  associée  à une section verticale du Smas  pré auriculaire, à angle droit (schéma  ); je suis resté fidèle à cette approche du Smas sans Smassectomie depuis cette époque; la section verticale concernait le platysma en avant de la veine jugulaire externe.

A cette époque, je ne pratiquais pas la  transsection basse des muscles  peauciers du cou qui n’était pas connue ; puis  j’ai beaucoup employé la transsection totale des peauciers d’un côté à l’autre dans les années 1990- 2000,  j’ai été dès le début très influencé aussi par les  publications de J.Owsley dans le PRS  , qui était arrivé  à des idées très proches des miennes- car nous en avions discuté ensemble aux États-Unis avant mon retour en tant que chef de clinique des hôpitaux de Paris.

2) la deuxième phase s’étale des années 1990 à 2000,

je faisais alors  des décollements  très étendus  de la peau  et du Smas, en associant une transsection  horizontale et basse le muscle platysma afin de retendre au mieux les cous gras et lourds; Ce fut aussi la période où j’ai introduit dans ma pratique le lifting volumateur  j’utilisais des bandelettes de Smas dans les lèvres, sous formes de strips minces introduits par de minimes incisions au coin des lèvres;

.

3) dans  les années 2000 à 2010,

le micro-lipofilling a supplanté l’emploi de bandelettes de Smas. En différents endroits où je voyais qu’il y avait une déficience volumétrique du visage ou de la tempe. Mon approche technique du lifting  n’a pas varié, ni au niveau des incisions cutanées, ni au niveau du Smas.

4) la dernière phrase des années 2010 à  actuellement

Cela a été la période où j’ai développé les liftings segmentaires, car le nombre de patients opérés augmentait beaucoup dans ma patientèle;  il fallait répondre à des situations très particulières: les patients venaient de plus en plus jeunes, mais aussi effrayés des suites pénibles des grands liftings relayés par la presse, le quand dira-t-on, et les rumeurs du WEB tout puissant, la publication passionnelle des stars défigurées sur les réseaux sociaux;

J’ai donc imaginé différents liftings ciblés sur une zone particulière de la face à traiter, selon le désir impératif de patients surinformés;

Ainsi sont né le lifting temporal, le lifting facial supérieur, le lifting cervical pur;

De plus je commençais  l’étendue des décollements sous cutanés et même effectuer des gestes moins agressifs sur le Smas, adoptant parfois des Smassectomies sous zygomatiques -mais jamais pré auriculaires verticales ou obliques ; je réparais les visages opérés par une technique BIPLAN dont je ne me suis jamais écarté!

5)  depuis 2014

j’ai été conduit à  développer la technique du microlift biplan sous anesthésie locale et en ambulatoire , pour résister à la pression des fils tenseurs utilisé très largement par les médecins esthétiques et par beaucoup de mes collègues chirurgiens- qui y ont vu une façon plus facile de pratiquer des rajeunissements non chirurgicaux.

 

Lifing du visage et du cou: quelles techniques opératoires?

Complication des liftings biplans SMAS +Peau

Dans ma statistique personnelle, les complications ennuyeuses sont apparus en général plutôt avec un certain retard;  le diagnostic des complications n’est pas toujours évident surtout si des patients  reviennent de l’étranger, où ils sont partis trop vite après leur opération : heureusement nous avons maintenant des conférences  par la vidéotéléphonie Skype, et ainsi  de pouvoir rester en relation avec eux;  mais ces éléments indirects de visualisation peuvent être infidèles dans la visualisation parfaite des ennuis rencontrés et en tout cas ne permettent pas une reprise chirurgicale d’urgence si le patient est loin ; c’est donc un inconvénient de taille!

Hématomes:

  1. a) hématome géant postopératoire : à reprendre au bloc en urgence:

Dans 3 cas ils ont imposé l’ablation des fils au lit du patient pour pouvoir aspirer les caillots sanguins gênant la respiration;  un cas d’hématome géant au septième jour au moment de  ablation des fils temporaux,  avec probablement rupture d’une artère temporale maintenue par un des fils de suture , arraché par inadvertance.

  1. b) hématome secondaire localisé: essentiellement dans la région cervicale, rarement dans la région parotidienne ou génienne;

c)fasciite de la face

L’inconvénient de l’hématome est d’être parfois perpétué par  une fasciite rétractile de la face;  il s’agit de cordons qui apparaissent dans la joue, avec rétractions sous cutanées qui   ressemble à une maladie Dupuytren ;  positionné en sous-cutané au niveau du visage, ce cordon peut apparaître en dehors de tout hématome; J’en ai observé 9 car en 42 ans ;dans certains cas il ne s’agissait pas du tout de séquelles d’un hématome localisée,  mais de contractions sous-cutanées fibreuses apparaissant chez des patients plutôt dépressifs, ou à fond psychique autocentré .

L’amélioration se fait spontanément en 4 à 6 mois, accompagné de doux massages,  exceptionnellement elle nécessite une infiltration de corticoïdes locaux.

Les inconvénients de la fasciite rétractile est que parfois elle  introduit une distension secondaire de la peau, ce qui gâche   le résultat du lifting ; on peut proposer une retouche  chirurgicale  au bout de 1 à 2 ans, pour satisfaire les patients un peu déçues de leur évolution qui n’est pas très satisfaisante esthétiquement avec dégradation précoce du résultat.

Nécroses cutanées

Le nécrose cutanée apparaît surtout dans les angles de traction maximale après les sutures;  comme la tension maximale que j’impose se trouve dans la région rétro-auriculaire au niveau de la région mastoïdienne,  c’est là où j’ai observé des désunions  cutanées et des petites nécroses, qui ont imposé des soins locaux et le jardinage de la plaie ; une cicatrisation secondaire est intervenue en quelques semaines;

C’est aussi la tension excessive sur les lambeaux cutanés  qui est sans doute responsable des petits points de nécrose cutanée à ce niveau ;

De façon exceptionnelle j’ai observé des petites nécroses ou désunions cutanées  dans la région pré auriculaire, elles ont guéri spontanément;  la cicatrice élargie qui  en a résulté a pu être reprise seulement un an après, énervant les patientes en demande  d’une retouche gracieuse de leur lifting initial !

Infection:

L’infection diffusante et toxique est exceptionnelle après un lifting.

Ce qu’on observe habituellement, ce sont de petites infections localisées ; elles  peuvent résulter d’une accumulation de liquide de douche ou de lavage si la patiente prend des douches trop tôt après l’opération, dans les heures qui suivent par exemple;  l’eau de la douche s’est infiltrée dans les décollements, et s’accumule dans la région sterno cléido mastoïdienne, formant un « douchome » septique;

Il convient de faire une ponction évacuatrice et un lavage local,  une culture avec antibiogramme du pus ou du liquide,  et de prescrire un traitement antibiotique satisfaisant.

 

 Fistule salivaire et  lymphorrhée  post-opératoire

Il m’est arrivé à trois reprises d’observer un gonflement très important de la joue unilatéralement après lifting ;

Le diagnostic de fistule salivaire était  clair ; en effet, il se produisait  un gonflement qui augmentait après la prise de nourriture et la mastication;  l’irruption de salive de la parotide provenait d’un petit canal accessoire du canal de Sténon, comme l’a montré une sialographie rétrograde ; dans ces conditions une évacuation par ponction et l’instillation d’un peu de liquide cortisoné a permis la guérison en quelques semaines du problème ; d’autres collègues confrontés au problème ont utilisé quelques unités de Botox injectés dans la poche, avec succès.

Paralysies faciales post lifting

Les paralysies faciales post opératoires posent beaucoup de problèmes; elles sont en général parcellaires et  elles récupèrent plutôt bien, quoique lentement.

  • Branche mandibulaire du facial

Elle entraîne une paralysie de la lèvre inférieure, qui s’éverse et pend au grand dam de la patiente éplorée et revendicatrice ;

Cette paralysie ou parésie est celle qui elle qui récupère le mieux, car la branche nerveuse est rarement sectionnée, plutôt irritée par dissection voisine ou coagulation.

  • Branche zygomatico-malaire

Le patient déprimé signale la chute de sa lèvre supérieure,  une asymétrie au moment de la parole et de la Mimique.

Cette paralysie récupère lentement en 4à 6 mois, dans mon expérience il n’y a jamais eu nécessité de ré intervention; la cause de paralysie et très vraisemblablement une coagulation à proximité du nerf facial et non pas une section d’une branche aussi importante.

  • Branche frontale

Plus de rides frontales d’un côté ! Les patients apprécient peu le bénéfice, ne voyant que la paralysie frontale d’un côté, et la chute du sourcil qui l’accompagne ;

Un peu de botox controlatéral permet d’attendre la récupération nerveuse qui est la règle ; sinon, il faudra paralyser l’autre côté…

Cicatrices

Tous les types de problème cicatriciel peuvent se poser :

  1. a) Cicatrice hypertrophique ou chéloïdienne à traiter en tant que telles
  2. b) des cicatrices blanches élargies trop claires qui inquiètent beaucoup les patients, surtout celles qui aiment se coiffer avec les cheveux tirés vers l’arrière; le seul traitement est une re pigmentation par multi piqûres ou par une tatoueuse professionnelle; la reprise chirurgicale elle n’est pas en effet une solution idéale dans mon expérience.

Douleurs

La persistance de douleur post-opératoire au-delà des premiers jours de la cicatrisation témoigne d’un événement anormal; Les causes principales peuvent  en être:

  • Un hématome localisé intramusculaire
  • une petite plaie nerveuse d’un rameau sensitif (plexus cervical superficiel)
  • un début d’infection en profondeur sur un ancien fil de suture
  • une fixation psychologique sur une insatisfaction constatée au niveau du résultat, jugé insuffisant par des patientes obsessionnelles.

Le traitement des douleurs résiduelles (surtout d’origine neurogène) reste très difficile et impose une constance psychologique chez l’opérateur; il faut parfois rechercher les raisons psychologiques de cette douleur, très loin dans l’historique du patient; enfin il faut considérer aussi il n’y a pas chez lui qu’une demande de chirurgie esthétique, mais un espoir de renaissance qui ne se réalise pas .

 S Lifting cervicofacial chez l’homme

Il n’y a pas de différence significative de technique chez l’homme par rapport à la technique employé chez la femme; je préfère également les incisions intra tragiennes chez l’homme qui pourra  épiler la région du rasage pré tragien. Le principal est de dissimuler la cicatrice !

La ptose des sourcils est plus fréquente et marquée chez l’homme ;

Un soulèvement  de la queue du sourcil pour le  remonter est facile par la technique de l’incision temporale haute de Millard (photo  ) ; la remontée de la queue du sourcil a comme effet particulier chez l’homme d’éclairer le regard en association avec la blépharoplastie supérieure et le traitement des poches sous les yeux

Le cou de dindon

Au niveau cervical, après un lipolift appuyé, et une transsection horizontale basse du platysma, refixé latéralement en tension au sterno cléido mastoïdien, puis  la rotation des téguments vers l’arrière, permettent de faire ressortir discrètement la pomme d’Adam qui peut être cachée dans  un coup gras et flasque ;

La résection directe avec cicatrice cervicale en avant du cou sera la meilleure solution chez les hommes trop âgés ou incapables de surmonter l’épreuve d’un lifting cervico-facial biplan !

T Liftings multiples

Environ 15 % des patients pour lequel j’avais effectué le  premier lifting sont revenus me voir après 10 ou 15 ans pour une reprise chirurgicale secondaire; dans un  certain nombre de cas, les patients sont venus me voir dès  8 ans après le premier lift, car ils ont constaté une dégradation du résultat de leur premier lifting, avec réapparition des bajoues et des plis dans le cou:

La reprise chirurgicale  par  un grand lifting biplan ne m’a jamais posé de problèmes techniques particuliers,  dans les cas où une dizaine d’années s’était passé entre les deux interventions

 J’ai pu retrouver assez facilement des fils non résorbables au niveau du Smas en profondeur, qui ne s’était pas rompus !

dans mon expérience la dégradation  constatée dans ces cas secondaires était surtout cutanée, car la détente du Smas était minimes sinon nulle ,  ce qui valide la technique opératoire première de section du Smas à angle droit avec un vecteur vers le haut au niveau de la face, et un vecteur à 45 degrés vers le haut et l’arrière, au niveau de la région rétro-auriculaire.

Dans les cas plus récents (environ 2%)où une petite dégradation s’est produite dans les 5 années qui ont suivi un lifting au départ très satisfaisant,  j’ai utilisé une variation des techniques de minilifts  biplans, que j’ai appelé le microlift.

Lifing du visage et du cou: quelles techniques opératoires?

quelles précautions dans la sélection des patients?

 

 Quelques règles de bon sens  pour la Sélection des patients 

Il convient de repérer les Patients nourrissant des espoirs irréalistes, et ne pas succomber à la tentation de les opérer: ils seront toujours déçus!

De même, il faut se méfier des Patients ayant le souci du perfectionnisme, accrochés à des détails sans réelle importance; ils seront des assassins mentaux en postopératoire si on a la faiblesse de céder à leur demande pressante, surtout quand ils insistent en disant qu’ils nous ont choisi parce que l’on est le meilleur!

La méfiance doit aussi se dresser quand il y a désaccord entre le patient et sa famille ; si les enfants  jugent l’opération inutile et coûteuse, il y a fort à parier qu’ils trouveront l’opération, une fois réalisée, nulle, inefficace asymétrique et tourmenteront la malheureuse patiente de remarques blessantes, détruisant peu à peu le bénéfice réel de la superbe opération qu’est le lifting du visage…

Une Sympathie réciproque entre le patient et le chirurgien n’a pas lieu d’être; nous n’épouserons pas tous nos beaux résultats à moins d’être de grands polygames dans un pays juridiquement très permissif…

Les Patients multipliant les interventions à visée esthétique ne sont pas les meilleurs candidats; ils portent la signature dans leur chair de nombreux intervenants, comme un tatoué exhibant ses cicatrices faites par des collègues différents qu’ils comparent parfois avec humour, mais toujours à notre détriment.

Conclusion

42 ans de pratique des liftings biplans  avec Smas ne m’ont pas épuisé ni distrait du plaisir de réaliser cette superbe opération qu’est le lifting cervico-facial et ses variantes.

J’ai toujours autant de satisfaction à chercher, analyser, innover dans cette incroyable complexité tissulaire qui compose notre visage, autorise les mimiques  constitue l’outil principal du comédien, et exprime la haine; l’amour, et l’étonnement;

Il s’agit donc d’un acte chirurgical profondément humain; ce qui nous est demandé est de corriger un vieillissement, c’est à dire une expression dénaturée par l’apparition désastreuse de la squelettisation, des signes extérieurs évoquant trop vite la mort, et la décrépitude.

Lifing du visage et du cou: quelles techniques opératoires? con

 

Aussi rien n’est plus noble que de relever ce défi: rajeunir en restant naturel, de la surface à la profondeur des structures anatomiques dont Le Smas est une découverte récente, que j’ai pu réaliser en 1973-1974 et publier en 1976.

Mais au plus profond de ces structures, il y a une conscience humaine, une âme qui est bien plus mystérieuse que tout l’organique périphérique, et que notre devoir est de protéger.

Reconstruction

exemples de  reconstruction du sein après cancer pratiquées par le Dr Vladimir Mitz

chirurgien esthétique et réparateur à Paris; cliquez sur une image pour voir ka série

reconstrution_mammaire.jpg
Tarif chirurgie esthétique
chirurgie esthétique Paris ,Docteur Vladimir Mitz
tarifs des opérations : explications
Pour être mieux informés sur les tarifs du DR Vladimir Mitz, merci de visionner la vidéo suivante :
Contactez moi par e-mail


Entrez le code de sécurité :
captcha