Docteur Mitz chirurgien esthétique à paris

janvier 2, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur vous n’allez pas arrêter de travailler!” me disent certains patients soucieux de ma retraite que je n’envisage pas de sitôt!

Ami lecteur, patient fidèle, rassurez-vous!!

je suis en pleine forme et je continue dans ce monde convulsif à opérer avec calme et constance,  ma main est sûre et mon esprit affuté.

De plus je reste innovant et je cherche des solutions techniques pour des situations complexes;récemment j’ai mis au point le microlift du visage!

vive 2018!

Mais on gagne pas à tous les coups , il est des cas où la main même affutée ne permet pas un bon résultat…

La nature est traîtresse et ne pardonne pas aisément les petites erreurs où les anomalies tissulaires , nous surprenant , la patiente et son chirurgien,par une cicatrisation déroutante  et vengeresse!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi dans le cas ci dessus présenté, la cicatrice verticale de la plastie mammaire se situe dans une zone de fragilité élastique: la  distension progressive de la peau après une ptôse mammaire secondaire entraine chez la patiente concernée une insatisfaction, car sa poitrine si bien remontée en post opératoire immédiat,recommence à ptoser un petit peu:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

une retouche opératoire sera donc peut-être nécessaire!

On remarque sur cette photographie post-opératoire (1 ans après l’opération pour hypertrophie mammaire de la poitrine)  cette affaissement de 2 cm environ: retouche possible mais évolution déroutante…

Posted in Uncategorized by admin