Étiquette : chirurgie réparatrice paris

mars 2, 2018

Video : La chirurgie esthétique – RFI

2 févr. 2018 – Dr Vladimir Mitz, chirurgien plastique à Paris. Auteur de l’ouvrage « Chirurgie esthétique : pour ou contre ! » Parle de son  livre  qu’il a écrit en 2017 et qui a été  publié aux éditions Flammarion en 2018.

Dans cette émission de  radio france internationale, le docteur Vladimir Mitz défend son livre chirurgie esthétique Pour ou contre!

Car l’image de la chirurgie esthétique est particulièrement délabrée sous le regard des médias moqueurs-  qui ne voient que les ratés de la chirurgie pour intéresser le public;

la chirurgie esthétique moderne est aussi réparatrice car elle améliore les complexes qui empoisonnent la vie quotidienne de nombreuses femmes et d’hommes mais aussi d’adolescents; il faut prendre en compte ces jeunes qui sont complexés  par des pathologies autrefois passées sous silence ; ainsi chez les jeunes garçons, la détestée gynecomastie (ou présence de seins quasi féminins) chez le jeune garçon, ou les insuffisances mammaires chez les jeunes filles;  des demandes plus nouvelles se constatent en matière de chirurgie intime, qui étaient autrefois cachée ou tues,et qui concernent l’apparence des organes génitaux féminins et masculins.

Les interventions de doivent pas être pratiquées par des non-spécialistes, ou dans le cadre d’un tourisme chirurgical qui certes coûte moins cher aux patients, mais expose à des complications redoutables pas faciles à gérer en l’absence de proximité du chirurgien responsable.

février 5, 2018
dernier livre du docteur vladimir mitz
dernier livre du docteur vladimir mitz

publié aux éditions flammarion

Mon dernier livre la chirurgie esthétique pour ou contre paru en janvier 2018 a entraîné des réactions médiatiques diverses mais nombreuses;
Chirurgien plastique réparateur et esthétique à Paris, ma perception de l’exercice de mon métier est fondée sur une longue expérience ;
elle m’a conduit à plusieurs réflexions que j’expose cet ouvrage, publié aux éditions Flammarion;

  • 1. L’aspect réparateur de la chirurgie esthétique est très mal perçu par le public et les médias; considéré comme un luxe par beaucoup de jeunes journalistes; l’idée même d’une intrusion du bistouri dans le corps humain les révolte; pour eux, il faudrait s’accepter tel que nous sommes nés, ne rien changer au cours du temps qui passe; mais lorsque la quarantaine est passée, et qu’ apparaissent les premiers ravages du temps, le recours à de modification subtile efficace se fait jour; puis lorsque le complexe s’installe vraiment, et que notre narcissisme personnel nous conduit à nous examiner dans le miroir avec lucidité et sans complaisance, la demande d’un acte médical, soit par la médecine esthétique soit éventuellement même par la chirurgie esthétique devient taraudant-d’autant que l’on sait que c’est potentiellement possible; la consultation auprès d’un chirurgien spécialiste est envisagée avec une forme de frénésie!; le rôle du chirurgien est alors de tempérer les élans exagérés et les désirs que le bistouri le plus habile ne peut combler;

  • 2. La prédominance de l’image médiatique des ratés en chirurgie esthétique fait la Une de toutes les explorations sur le web; les stars ratés ou outrageusement rafistolées deviennent la proie d’une curiosité malsaine et de partage des images sur les réseaux sociaux; pourtant il n’y a pas tant de ratés que cela, car ils ne représentent que moins de 2 % des cas opérés sur les milliers de cas opérés chaque jour en France! Le rôle du chirurgien esthétique d’expérience est justement de rattraper ces ratés, en rendant le résultat de la chirurgie esthétique invisible, ou au moins imperceptible dans la vie quotidienne;

  • 3. les adolescents représentent une demande croissante en chirurgie esthétique et réparatrice: si l’opinion publique accepte assez facilement des opérations pour corriger les oreilles décollées, elle est plus résistante à admettre les opérations au niveau des seins, de la silhouette, avant 18 ans; pourtant l’adolescent présente un complexe qui le gêne considérablement dans sa vie quotidienne; il sait qu’une opération est possible, il vient consulter sans l’aval de ses parents; personnellement je considère qu’il faut écouter sa demande avec respect et objectivité; si je constate qu’il y a un problème réel, je demande à la famille d’accompagner l’adolescent afin qu’ une opération puisse être pratiquée dans un consensus familial.

  • 4. de nouvelles opérations esthétiques sont à la mode: variable d’un pays à l’autre ou d’un continent à l’autre, il existe une véritable chirurgie esthétique ethnique; la chirurgie intime occupe les Européens, les modifications du visage intéressent les asiatiques, la chirurgie des chevilles trop fines ou des fesses plates passionnent les patientes du continent africain!

  • 5. au niveau sociétal, la prise en charge des opérations esthétiques est variable d’un pays à l’autre; considérée comme une opération de confort en France, toute chirurgie esthétique est soumise à une TVA de 20 %, majorant beaucoup le coût des interventions; cela entraîne un tourisme chirurgical vers les pays où les opérations sont moins chères, mais où le suivi est bien plus difficile et problématique; des statistiques anglaises montrent qu’ une patiente sur trois, opérée à l’étranger, nécessitera une retouche chirurgicale réparatrice!

C’est pourquoi j’ai ‘écrit ce livre d’informations afin de poser clairement l’utilité de la chirurgie esthétique pratiquée d’une façon éthique et professionnelle dans les meilleures conditions de sécurité technique, mais aussi dans des conditions psychologiques d’écoute et de confiance , afin de réhabiliter ma spécialité de chirurgien esthétique heureux à Paris!

Voici les liens vidéos ou audio des mes interview :

BFMTV :Vladimir Mitz, chirurgien esthétique: « La chirurgie esthétique est thérapeutique »

BEURFM : Chirurgie de l’obésité, réparatrice des séquelles d’amaigrissement

RMC  : avec Maitena Biraben

Judaique FM : Audio

Emission RFI

Emission Europe1

janvier 19, 2018

plusieurs émissions de télé m’ont permis de parler de mon dernier livre paru en janvier 2018 aux éditions flammarion: « chirurgie esthétique pour ou contre!

Rendez vous sur ce lien pour une autre émission :

C’est que de la tele du 17/01/2018

 

Une émission radio est également disponible :

Tendances 1ère : LE DOSSIER

novembre 20, 2017

La reconstruction des seins après un cancer  vit un moment de plénitude!

De nombreuses techniques sont proposés aux patientes atteintes d’un cancer du sein; Parfois la reconstruction se fait immédiatement après l’ablation de la tumeur du sein cancéreux; parfois elle se fait après très fort un certain délai, ce qui est plutôt favorable pour l’état psychique et physique pour la patiente: elle aura ainsi le temps de digérer sa terrible histoire, et de décider de la meilleure technique de reconstruction à tête reposée;

Parmi les techniques qui sont en pointe,  la reconstruction par le lambeau  de peau et de graisse abdominale transférées par microchirurgie(le DIEP) a la faveur de nombreuses équipes hospitalières; cette technique est plus délicate  à accomplir dans une  clinique privée, car elle consomme beaucoup de temps de bloc opératoire, et impose une surveillance assidue;elle est complexe à réaliser dans une  structure  légère comme celle des établissements privés;

C’est pourquoi je continue de favoriser une reconstruction en deux temps:

  1.  le premier temps consiste la mise en place d’une prothèse mammaire pour refaire le volume du sein enlevé; en même temps on peut symétriser le sein “normal”  afin que la patiente bénéficie du plus grand confort post-opératoire;

  2.  dans un deuxième temps quelques mois plus tard, on  pourra refaire l’aréole et le mamelon; le  tatouage a actuellement  le vent en poupe,  mais je préfère de loin une reconstruction plus artisanale, qui  dure plus dans le temps: l’aréole  est reconstruite par une greffe de peau crurale; le mamelon est reconstruit par une greffe d’un tiers du mamelon normal,ou par un petit fragment du lobule de l’oreille;

il n’est pas rare d’associer un lipofilling(greffe de votre propre graisse) pour parfaire le résultat et obtenir une symétrie remarquable;

Ajoutons que la reconstruction du sein après un cancer ne provoque aucune  relance du processus cancéreux!

 

octobre 12, 2017
desinjections peuvent traiter certaines affections de la main sans opérer
desinjections peuvent traiter certaines affections de la main sans opérer

traitement des affections rhumatismales de la main par injection de corticides retard

Chirurgie esthétique et réparatrice  de la main

par VLADIMIR MITZ

chirurgien de la main à Paris

 

Le traitement de la maladie arthrosique  au niveau des mains est rendu plus difficile,en ce moment,  car nous ne disposons  plus des injections du produit “ALTIM”, devenu introuvable dans les pharmacies parisiennes!

C’est un produit cortisonique retard qui a été très utilisé en rhumatologie, et aussi par nous en chirurgie esthétique;

Ce corticoïde retard d’action locale prolongée permettait  de traiter non seulement des douleurs articulaires liée à l’arthrose déformante des doigts de la main, mais était  aussi utilisé pour des injections dans les cicatrices chéloïdiennes, et  hypertrophiques, afin de diminuer la composante hyper épaisse de collagène localement accumulé;

Dans ces conditions il nous a fallu trouver un produit corticoïde retard  de substitution sur le marché.

Il faut se méfier, car certaines substances  sont très puissantes et peuvent entraîner une dépression sous-cutanée voir une atrophie cutanée très laide esthétiquement; en chirurgie de la main, l »emploi des corticoides retard est un adjuvant puissant et très utile en complément ou parfois en substitution initiale au bistouri.

Nous ignorons actuellement les raisons pour lesquelles le produit altim n’est plus sur le marché  il semble que cela soit définitif;

À l’heure où l’on parle d’injection transcutanée dans la graisse pour faire maigrir des zones d’accumulation graisseuses que les patients jugent indésirables,  il est bien dommage qu’un produit efficace ait été retiré brutalement de notre pharmacopée.

Bonne nouvelle toutefois: l’utulisation du produit K…….. 40 retard , dilué à bon escient nous permet des injections efficaces de corticoide retard!

Chirurgie de la main à paris par Vladimir Mitz: les indications des infiltrations sans opérer nécessairement

L’utilisation de ce traitement par infiltrations de corticoide retard ultra-puissant -qui est très utile dans le traitement de cicatrices chéloides invétérées-nous donne de grandes satisfactions dans des indications variées en chirurgie de la main courante, mais sans forcémént opérer; seules les échecs des infiltations faites au cabinet passeront au bloc opératoire:

-kystes synoviaux

-kystes mucoides

-doigts à ressaut

-maladie de Dupuytren stade 0 ou 1

syndromes canalaires sensitifs au début(canal carpien, cubital au coude) et sans atteinte motrice à l’EMG

-déformations rhumatismales des doigts

douleurs articulaires des pianistes et violonistes-

douleurs des sportifs

-manifestations articulaires de la  chondrocalcinose peu évolée

tennis elbow au début

Chirurgie de la main à paris par Vladimir Mitz: conclusion

tout ce qui peut éviter le passage sur la table d’opération est bon à prendre pour le patient! Mais seule une grande expérience permet de conseiller un programme thérapeutique raisonnable et adapté à chaque cas particulier.

avril 27, 2015

La reconstruction du sein après cancer ne vous fait plus courir aucun risque grave. Bien au contraire, il s’agit de procédés chirurgicaux qui vont valoriser votre image corporelle, vous redonner confiance en vous-même et vous permettre d’affronter avec sérénité l’évolution ultérieure.

allez sur le bouton reconstructions photos pour voir des exemples!!

radiothérapie= efficacité mais risues de radiodermite

Bien entendu, ces reconstructions peuvent être rendues difficiles si les dégâts chirurgicaux et radiothérapiques nécessaires à l’ablation de votre lésion ont été particulièrement importants. Mais la chirurgie réparatrice dispose aujourd’hui d’un certain nombre de procédés qui peuvent s’adapter à chaque cas particulier.

Les principes généraux de cette reconstruction sont tout d’abord de redonner un galbe mammaire là où il n’y a plus rien, et de couronner ce galbe par une reconstruction du mamelon.

prothèses silicone, ou lipofilling, ou les 2?

La création d’un galbe fait appel à la mise en place d’une prothèse en gel de silicone, qui ne risque pas d’exploser ou de fuir. Ces prothèses sont actuellement bien tolérées après plus de 40 années d’implantation. Ces prothèses sont implantées derrière le muscle pectoral si par chance celui-ci est présent, mais ceci impose quelques gestes de rééducation pour que la prothèse reste bien en place.

 

Il est parfois nécessaire de remonter ou de diminuer le sein normal qui peut être tombant. C’est pourquoi, nous disons parfois aux patientes qu’elles auront une poitrine plus belle après la reconstruction qu’elle ne l’avait avant l’opération de leur cancer. Cette remontée du sein normal se fait par des techniques de chirurgie esthétique, et donne d’excellents résultats. Elles imposent toutefois, une vérification que le sein soit disant normal n’a aucune lésion tumorale évolutive (contrôle mammographique préalable à la reconstruction.)

 

areole et mamelon

La création du mamelon se fait par des greffes de peau prises à la partie interne de la cuisse et par une petit bout de mamelon de l’autre côté ou un fragment du lobule de l’oreille. L’ensemble de ces opérations ne présente guère de complications sérieuses, mais ne peut être fait qu’après un bilan très soigneux de votre état général et de votre résistance immunitaire.

 

Dans certain cas où il existe des lésions importantes de radiothérapie avec lésions au niveau de la peau qui est trop fine ou rougeâtre, il n’est pas possible d’utiliser ces techniques assez simples de reconstruction. Il faut faire appel à des prélèvements de peau et de muscle venus d’autres endroits du corps ce qui peut donner des cicatrices en plus. Mais toutefois ces cicatrices ne sont pas un handicap insurmontable et les patientes qui ont été reconstruites selon ces procédés en sont tout à fait satisfaites.

 

durée de la reconstruction

Ces programmes de reconstruction vont prendre environ 6 mois, et doivent vous permettre au prix de 2 ou 3 interventions, toujours bénignes, de vous redonner une poitrine acceptable dans le monde où vous vivez. Elles vous permettront de vous habiller sans que la prothèse mammaire externe ne tombe de votre soutien-gorge quant vous l’enlevez, et à la limite vous donneront la possibilité de porter une robe sans soutien-gorge si tel est votre souhait ; je vous engage donc à subir ces opérations, mais en comprenant qu’elles ne peuvent pas être un coup de baguette magique et qu’elles supportent du talent de la part du chirurgien et beaucoup de soins, de massages et d’attentions de la part de la patiente.

 

De fréquentes consultations et surtout des consultations poly-disciplinaires associant le chirurgien réparateur, le cancérologue, le médecin généraliste et éventuellement le chimiothérapeute sont nécessaires. C’est de l’avis de tous ces médecins dont dépendra la réussite de votre intervention. Toutefois, ces opérations ne sont pas absolument obligatoires et il ne faut pas pratiquer que s’il existe une motivation importante. Il n’est pas nécessaire de se faire opérer, mais cela peut rendre une vie bien plus agréable.

reconstruction mammaire après cancer: et les lambeaux?

Les lambeaux prélevéssur votre propre corps(ventre, flancs, cuisses, fesses) sont très à la mode dans les mileux hospitaliers, car ils évitent les prothèses en silicone; mais ce sont des opérations longues, plus lourdes, avec un taux d’échec variable(de 5 à 10% des cas!) ils seront préférés parcertaines équipes, et réfutés par d’autres; ces opérations magnifiques font appel à es techniqus de microchirurgie ouà des ransferts pédiculéscomme le célèbre  lambeau musculocutané de grand dorsal!

Et le lipofilling?

le lipofilling est une fantastiqu méthode d’augmentation et de remplissag tissulaire; il s’effectue par méthode chirurgicale de liposuccion puis de préparation des adipocytes et enfin de leur greffe dans des tunnels sous cutanés et profonds; malheureusement, seulement 30 à 40% des adipocytes vont survivre,ce qui va obliger à recommencer le lipofilling 2 ou 3 fois!

de plus, ilfaut que vous présentiez des réseves où le chirurgien pourra piocher pour recueillir une quantité suffisante d’adipocytes à chaque fois…

Un petit film d’explications sur les possibilités réparatrices après cancer du sein:

 

 

avril 27, 2015

 une vidéo à voir:

https://youtu.be/44uvxTx7hxY

Chirurgie des bras obèses

Les brachioplasties sont des opérations devenues extrêmement fréquentes du fait des interventions destinées à provoquer un amaigrissement massif (opérations dites bariatriques).

Lorsque la patiente à maigri de 30 à 100 kilos environ, il se produit une détérioration des bras avec persistance « d’une saucisse graisseuse » située à l’arrière, et d’une peau qui devient très flasque, qui ballote au cours des mouvements.

Cet aspect disgracieux complexe considérablement les patientes qui en sont affectées.

 

Lifting  axillaire des bras,ou minibrachioplastie

voyez http://dai.ly/x4f0e9y

 

Il existe des déformations beaucoup plus discrètes, plus légères que l’on rencontre chez des femmes qui ont vieilli avec une peau qui est cassée : l’influence du soleil et du tabac peut jouer à ce niveau comme cela joue au niveau du visage.

La peau devient fine, flasque à la face interne des bras ; il n’y a pas réellement de boudin graisseux mais un excédent cutané qui crée un rideau cutané agité et disgracieux à l’intérieur des bras, de l’aisselle jusqu’au coude.

Il est possible par la chirurgie de remédier à ces problèmes.

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE des BRAS

 

1 – Dans les formes les plus légères :  je pratique un lifting intra axillaire.
Il s’agit dans ces cas d’enlever la moitié ou les trois quart de la peau qui porte les glandes sudoripares et les poils de l’aisselle, afin de tirer toute la partie intérieure du bras vers le haut, comme si on remontait des collants aux membres inférieurs.

L’intérêt de ce procédé est que la cicatrice est complètement dissimulée à l’intérieur de l’aisselle mais son inconvénient est que l’on n’enlève pas de peau à la face interne du bras entre l’aisselle et le coude.

Le périmètre du bras n’est ainsi pas diminué.

Mais dans les formes légères, cette opération peut suffire ; elle peut même être recommencée un an après la première intervention, s’il y a une distension post-opératoire qui se produit, ce qui est survient dans 5% des cas.

2- Dans les formes importantes :

On associe à cette résection intra axillaire, l’ablation : (c’est à dire l’enlèvement) d’un fuseau de peau et de la graisse qui en est adjacente, ce qui crée une cicatrice entre l’aisselle et le coude.

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE des bras:vilaines CICATRICES

 

Nous essayons de dissimuler cette cicatrice de façon à ce que, quand la patiente garde les bras le long du corps, cette cicatrice ne se voit ni en avant ni en arrière.

Evidemment lorsque la patiente soulève les bras, la cicatrice devient visible.

Cette cicatrice est bien souvent rouge et disgracieuse pendant un an.

Puis elle blanchit et disparaît quasiment complètement, donnant, l’aspect d’une simple vergeture peu visible.

Les résultats de cette opération qui combine la résection intra axillaire et la résection longitudinale le long de l’axe interne du bras sont généralement excellents.

Les soins post-opératoires consistent en fait à enlever le plus vite possible les pansements, une fois que les premières agrafes auront été retirées.

La patiente doit se doucher avec un brumisateur, puis simplement à la douche une fois que l’on est certain qu’il n’y a plus d’ouverture cicatricielle ou entre les points.

Le séchage se fait au séchoir à cheveux sur le tiède ou tout bonnement avec une serviette propre ;  des petits stéristrips sont placés pendant environ 6 semaines pour maintenir la cicatrice la plus fine possible.

Quand la cicatrice est hypertrophique voire à tendance chéloïdienne, il sera bon d’appliquer des patchs en silicone pour l’écraser.

Les mouvements sont gênés pendant une quinzaine de jours : la patiente peut écarter les bras jusqu’à la hauteur des épaules mais guère plus.

La liberté complète de mouvement se retrouve après 6 semaines à 2 mois sans qu’il y ait la nécessité de rééducation.

 

COMPLICATIONS DES BRACHIOPLASTIES

 

Les complications de cette opération sont l’hématome et l’infection, voire la désunion de la cicatrice et la cicatrice disgracieuse ou chéloïdienne.

Ces complications sont rares ; elles se manifestent sous forme de gonflement des tissus, de fièvre en cas d’infection et de suppuration.

Le traitement est purement infirmier, avec nettoyage, ablation des caillots de sang, traitement antibiotique au besoin après étude des germes en cause.

La cicatrisation seconde même s’il y a une petite ouverture, se fera sans trop de problème ; l’aspect final n’est pas aggravé notablement par une petite complication de ce type.

C’est pourquoi nous recommandons aux patientes qui souhaitent se faire opérer de bien maigrir avant l’intervention, ce qui va diminuer considérablement les risques de complications ultérieures.

Il s’agit d’une opération que l’on pratique à la face interne des deux bras en même temps ; en général on évite de combiner cette opération avec une autre, telle la résection de peau et de graisse à la face interne des cuisses, ou une dermolipectomie abdominale ; car plus l’anesthésie est courte et moins les gestes associés sont nombreux, meilleur sera le confort post-opératoire.

Dans le cadre d’une chirurgie post-bariatrique où il faut opérer chez une même patiente la face interne des bras, les seins, le ventre et l’intérieur des cuisses, voire pratiquer une liposuccion, l’idéal est de faire des opérations bien séparées de trois à quatre mois environ, pour obtenir des suites simples et des résultats extrêmement favorables en 1 an environ.

Rappellons que la chirurgie réparatrice des membres a Paris ,et en province,(ou dermolipectomie des membres)  est une opération qui peut être prise en charge par la sécurité sociale  apres entente préalable grâce à un formulaire spécial,quand elle est à visée réparatrice.

 

Docteur V. MITZ

avril 26, 2015

Docteur Vladimir MITZ

La reetouche d’une liposuccionest un acte chirugical fréquent, soit mar opération première insuffisante, soit parceque vous avez repris des formes et du poids !

La liposuccion est le type même d’opération où la retouche potentielle doit être envisagée, et expliquée à la patiente.

En effet, cette technique géniale inventée par le docteur ILLOUZ se fait par le biais de petites incisions – mais comporte de ce fait un risque de méconnaître des zones d’irrégularités peu évidentes au départ.

Plusieurs phénomènes désagréables peuvent se produire 

1) Une insuffisance d’aspiration dans certaines endroits difficiles à diagnostiquer en pré opératoire :

Certaines zones profondes effectivement, sont malaisées à aspirer ;  malgré toutes les manœuvres de contrôle post-opératoire, si les téguments sont épais, il peut persister des surplus graisseux profonds dont on n’a pas eu une perception correcte au moment de l’intervention.

2) L’excès d’aspiration le long de certaines lignes où la canule est passée trop souvent :

Il se crée alors des dépressions post opératoires pour lesquelles une petite ré-injection graisseuse peut devenir utile, en secondaire. On préconise d’ailleurs (STAUB) une ré-injection finale globale « d’égalisation » bien astucieuse.

3) Des asymétries post-opératoires peuvent aussi être rencontrées :

Bien entendu, le plus souvent elles correspondent à des asymétries pré opératoires mais pour peu que l’on n’ait pas prévenu la patiente, celle-ci sera récriminatrice, et souhaitera vivement un geste chirurgical complémentaire.

Deux cas bien différents vont venir illustrer l’utilité d’une retouche chirurgicale en matière de liposuccion.

Cas n°1 : Madame B :

Il s’agit d’une jeune fille présentant une déformation moyennement importante du tiers moyen du corps.

Elle présente essentiellement une culotte de cheval qui est importante, elle est fumeuse et n’a pas d’antécédent diabétique.

Elle pèse 61 kilos pour 1m68 ; à l’examen pré opératoire elle présente essentiellement une infiltration au niveau de la culotte de cheval, discrètement à la face interne des cuisses et des genoux.

Une liposuccion par 6 incisions est pratiquée permettant de ramener 1kilo 500 grammes de graisse pure.

Les suites sont simples.

Mais la patiente revient 6 mois plus tard insatisfaute!

elle a regrossi; une retouche est pratiquée aoprès un régme contrôlé par sa mère , pendant 6 mois; des petites zones d’accumaulation de graisses profondes résiduelles aux fesses et aux hanches sont aspirées au cours d’une seconde séance;

évolution fabvorable, et satisfaction mutuelle!

cas n°2 madameL.:

Opération de liposuccion effectyéuée au niveau du ventre, chez une patiente de 55 ans ,après 3 grossesss sur ventre mou et muscles relâchés; 800 grde graisse sont enlevées; bon résultat jugé dans le vêtement serré, mais il reste des zones encore un peu surélévées ,et une peau flasque par endroits; la patiente est très mécontente, et souhaite réparation;

je propose une retouche de liposuccion localisée, et explique que la meilleure siolution serart une abdominoplastie, ce qui permettrait un lifting efficace du ventre; cette solution est refusée par lapatiente;

le résultat de la liposuccion secondaire effectuée gracieusement ne satisfait pas la patiente; elle revient plusieurs fois, et hésite devant une abdominoplastie; puis elle ne revient plus, sans doute ayant été consulter un collègue …

conclusion

la chirurgie esthétique est faite d’opérations en une fois, mais aussi de retouches dans 5 à10% des cas; les causes en sont multiples, mais l’essentiel est d’arriver à un bon résultat sans compromettre les chances d’un résultat qui demeure naturel et plaisant, au final!

avril 26, 2015

Très important!

comment se passent les suites es principales opérations que je pratique,

plutôt bien dans l’ensemble, très heureusement; j’ai tenté d simplifier au maximum la gestion des suites opératoires ; les suites opératoires habituelles sont décrites dans les chapitres associés correspondants!

cliquez sur le chapitre qui vous intéresse dans le moteur de recherche du site!

 

avril 26, 2015

Ces quelques conseils simples sont destinés à vous éviter des complications post opératoires, et éviter de vous faire entrer dans la malheureuse cohorte des ratés de la chirurgie esthétique !

vous pouvez aussi lire certains de mes livres écrits et publiés notemment le dernier paru aux éditions flammarion:

dernier livre du docteur vladimir mitz

publié aux éditions flammarion

LES 10 COMMANDEMENTS avant une opération

1) dès J-7 sucre chocolat alcool diminuez pour moins suppurer
2) J-5 environ l’anesthésiste  à la clinique consultez pour  vous  sécuriser
3) affaires de toilette préparez
4) la clinique repérez,pour vous sécuriser
5) parking voiture accompagnant à repérer
6)vérifiez  hotels présents à proximité
7) votre chirurgien seulement au bloc verrez (chambres plus ou moins contaminées)
8) horaire opératoire: peut fluctuer (urgences):infirmière sera interrogée pour vous renseigner
9) douche préopératoire exigée
10) humour et confiance conservez!!

version alternative:

1. Repérer la clinique quelques jours auparavant
2. Consulter l’anesthésiste au préalable
3. Garder le sens de l’humour
4. Être à jeun strict (ni eau, café, sucre, etc…) 6 h avant le coup de bistouri
5. Venir accompagné
6. Prévenir l’entourage de la destination
7. Vérifier ses affaires de toilette si hospitalisation prévue
8. Emmener la carte vitale , carte de crédit et chéquiers !!
9. Si possible, emmener des photos de jeunesse
10. Ne pas oublier (si nécessaire) radios, examens, etc…
ci dessous la clinique du LOUVRE où j’opère présentement:

p1030634.jpg - 1.48 Mb