Étiquette : lifting

mars 19, 2018

Réussir son lifting  par le docteur Vladimir Mitz chirurgien esthétique à Paris

lifting peau +smas avant

lifting cervicofacial biplan avant

 

aspect après 1 an post op lifting, réussir son lifting!

Dans mon dernier livre , chirurgie esthétique pour ou contre!, je parle beaucoup des ratés de la chirurgie esthétique! Un lifting du visage raté est vécu comme une véritable catastrophe par les patients furieux d’un résultat inattendu, surprenant, dévalorisant.

Un lifting raté  est souvent caractérisé par une dépression intériorisée, et  des difficultés pour  surmonter les angoisses du quotidien; mais comment réussir son lifting? quels sont les risques encourus?

les différents types de lifting

Quand on parle de liftings, on caractérise en fait beaucoup de choses différentes car il y a plusieurs types de liftings du visage,  dont les suites opératoires sont très différentes;

entre les petits lifting type minilift, et le grand lifting cervico-facial avec des décollements étendus, se situent une multitudes de liftings de gravité intermédiaire: lifting malaire(que les pommettes), cervical pur (que le cou) facial supérieur(que les bajoues) ,  le microlift(peau et SMAS ensemble)il y a des différences évolutives considérables ;

il existe des lifting plus localisés ou “exotiques’, tel le lifting temporal  (relever la queue du sourcil), ou cervical pur (dégraisser et retendre le cou), le lifting frontal endoscopique (pour lisser et dérider le front, et retendre les pommettes sans cicatrices longues), le lifting de la main (pour lisser le dos de la main), le lifting vampire: celui-ci consiste à réinjecter des composants biologiques de votre propre sang (le PRP) il est actuellement très discuté au niveau de son efficacité !

 

Lifting cervico-facial: les complications des liftings

Les complications en sont très variables,  mais toujours extrêmement mal vécues par les patients qui en sont les victimes;

le  lifting du visage le plus fréquent est dit cervico-facial  : on retend toute la peau du visage et du cou;on y ajoute, quand on sait le faire, la rotation du SMAS en profondeur, ce qui  est un moyen  supplémentaire pour améliorer les résultats- mais techniquement plus difficile!

Ce que l’on craint, est d’abord l’hématome géant qui impose une reintervention rapide; plus tard dans l’évolution , on redoute:

  • L’infection primaire ou secondaire, sans parler des petites intolérances aux fils de suture
  • les paralysies partielles(exceptionnellement totale d’une hémiface!!), par blessure nerveuse-mais elles ont de bonnes chances de récupérer en quelques mois!
  • les mauvaises cicatrisations  imprévisibles le plus souvent,
  • les nécroses(mort noire de la peau dévascularisée) sont la rançon de gestes défectueux ou de tissus fragiles qui ne supportent pas le moindre décollement, ou la tension excessive au moment de suturer!
  • un résultat insuffisant peut également ennuyer les patientes ;or un lifting partiel ne peut pas donner  de résultats globaux sur le visage;une déception peut s’insinuer du fait du caractère trop discret de l’amélioration constatée. Cette déception après quelques mois  d’évolution peut causer des récriminations, pas toujours faciles à gérer, car une retouche chirurgicale devra être envisagée;
  • un vieillissement dysharmonieux peut succéder à un lifting partiel du visage, quand le cou non traité, va se détériorer alors que la face reste stable.

 

Lifting du visage :les preuves photographiques photos avant après

les images de lifting avant après sont souvent très parlantes,mais ne correspondent qu’à un moment figé par la photo; rien n’est dit sur les mouvements, les paralysies éventuelles et surtout sur les phénomènes de vieillissement secondaire qui  peuvent apparaître entre 6 mois et 1 an  post-opératoire

De plus quand on parle de lifting, certains entendent lifting  des fesses des cuisses des bras et ne pensent pas obligatoirement au visage…

L’essentiel pour un lifting -quel que soit son niveau d’application-est de ne pas être raté, notamment au niveau du visage; pour cela il convient que le lifting reste naturel -mais on ne peut pas concevoir un lifting du visage sans chirurgie:  l’invention des fils tenseurs qui consiste à retendre la peau grâce à des petits fil crochus est très intéressante en théorie, mais les effets de ces interventions sont  limités dans le temps, car ces procédés n’enlèvent pas de peau!

 

 combien coûte un lifting du visage?

ce qui intéresse le plus les patients  en général c’est non seulement la durabilité du lifting mais aussi son prix .

Les prix  varient  considérablement en fonction de la notoriété du chirurgien, de ses qualités techniques, de l’endroit où il opère, des conditions d’hospitalisation,des soins et de l’anesthésie nécessaires dans  l’établissement où a lieu l’intervention;

la fourchette des prix pour  un lifting du visage oscille entre 5000 et 12000 €

Ces chiffres disparates recouvrent néanmoins des actions complexes voire associées , comme celle de pratiquer une augmentation volumétrique du visage ,ou un geste  au niveau des paupières ou un dégraissage du cou, ou du double menton.

C’est donc en discutant au préalable avec votre chirurgien  que vous pourrez avoir une idée plus précise de ce qu’il faudra payer;

 

lifting du visage :devis et informations préalables

un devis préalable détaillé devra vous être remis et signé par vous et par le praticien;

Enfin des informations claires et personnalisées vous seront fournis, au besoin avec des schémas pré opératoires concernant les cicatrices du lifting qui est envisagé , et de ses vecteurs de tension.

 

lifting cervicofacial :réparer un lifting raté?

La réparation d’un lifting raté n’est pas simple; dans certains cas il suffit de retoucher le lifting en faisant des excisions cutanées différenciées pour retrouver une harmonie de répartition des tissus

s’il existe une simple dégradation,  il faut refaire l’ablation de la peau excédentaire; parfois il faudra repositionner  le SMAS,s’il n’a pas été placée dans la bonne position;

par contre s’il existe des déformations au niveau du sourire, une paralysie faciale au niveau des sourcils ou ou d’une hémilèvre qui pendouille, la réparation sera plus délicate;

il faudra symétriser les lèvres, ou  la mobilité paradoxale d’un sourcil par rapport à l’autre grâce à l’utilisation de la toxine botulique:celle-ci  pourra aider plus simplement que nos interventions

lifting du visage:en conclusion

un lifting raté est une catastrophe technique et humaine

– technique pour le chirurgien qui a mal réalisé et qui doit rattraper l’erreur par une retouche pas toujours facile

–  humaine pour le patient,  qui vit très mal cette phase heureusement transitoire où il n’ose plus se montrer et ou intérieurement il accumule les rancoeurs r et les désillusions.

 

Heureusement les chirurgiens esthétiques notamment à Paris, bien formés à la chirurgie réparatrice, sont capables de corriger les déformations consécutives à un mauvais  lifting du visage