Dernières opérations

Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes

octobre 12, 2017
tendons visibles de la main
tendons visibles de la main

les tendons extenseurs de la main

Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes 

le Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes est discuté dans un article récent de Stéfanie Evers  et collaborateurs de la Mayo Clinic aux USA (PRS, AOUT 2017)vient de confirmer l’intérêt des corticostéroïdes injectés pour traiter des canaux carpiens avérés: le Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes demeure efficace dans la plupart des cas au début de la compression.

Ces auteurs ont étudié environ 600 patients sur une période de 10 ans; ils ont eu la grande surprise de constater que 30 % des patients avaient été définitivement guéris après une seule injection bien faite de  corticostéroïdes autour du nerf médian;

Cela correspond tout à fait à mon expérience personnelle: je pratique depuis 30 ans ce traitement de  décompression du nerf médian dans le canal carpien par une injection ciblée de corticostéroïdes; malheureusement l’Altim dont nous  disposions autrefois n’est plus fabriqué; il nous faut donc utiliser d’autres produits équivalents;

Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes

Le Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes n’est guère douloureuse et donne un résultat appréciable au bout de 5 à 8 jours; le Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes est très bien accepté par les patients, même s‘il doit être répété à plusieurs reprises au bout de sa période d’efficacité(6mois à 2 ans)

Je tiens à préciser qu’il me paraît nécessaire d’opérer quand il existe une atrophie des muscles thénariens du pouce, ou une diminution de la  insensibilité de la pince  pouce-index; dans ces conditions je préfère opérer en ouvrant le long de la ligne de vie, pour bien visualiser la branche thénarienne du nerf médian, plutôt que d’utiliser les techniques basées sur l’endoscopie, finalement plus aveugle!

L’hospitalisation est d’une journée le patient  rentre chez lui le soir même après l’opération; En général les suites sont très simples; on garde un petit pansement pendant une semaine; A signaler toutefois qu’il existe 3 % de récidives  après quelques années, qui se manifestent de nouveau par des fourmillements nocturnes;Une infiltration à ce stade peut aider.

Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdes:les complications

Le Traitement du canal carpien par injection de corticostéroïdesa  expose à des  complications dont la plus redoutable est l’apparition d’un syndrome algoneurodystrophique  pour lequel une ré-intervention n’est pas nécessaire, mais plutôt un traitement de rééducation et d’accompagnement psychologique.

L’infection du site d’injecrtiion est rarissime, à condition de prendre les précautions d’asepsie rituelles, et d’éviter de piquer un patient diabétique mal équilibré ou infecté par ailleurs(panaris, plaie souillée préexistante), etc…