Dernières opérations

Catégorie : chirurgie

avril 9, 2018

augmentation des fesses, cellulite fessière, lifting des fesses:un problème très contemporain, des demandes très tendance…

l’augmentation des fesses est une opération ancienne mais qui devient à la mode grâce à une médiatisation intensive, et une préoccupation non seulement ethnique mais aussi sociétale;

Demande très actuelle, la chirurgie au niveau des fesses est en croissance dans l’absolu;

La forme idéale de la fesse n’est pas parfaitement définie;  elle dépend beaucoup de la  société dans laquelle on vit, de la culture qui nous entoure, de la mode, et de critères personnels qui varient d’un sujet à l’autre;

De ce fait, il résulte que la demande de chirurgie au niveau des fesses est extrêmement variée  et impose des actions chirurgicales après un bilan  très soigneux dans l’apparence dans chaque cas particulier;

enfin on ne peut isoler la fesse de l’ensemble de la silhouette féminine ou masculine,  il faudra donc tenir compte des lignes générales du corps du ou de la patiente concernée: 

augmentation des fesses , en cas de les fesses molles , ou de  fesses plates

fesse trop plate

lipofilling fesse

fesse augmentée par lipofilling

augmentation des fesses, cellulite fessière, lifting des fesses ,

ces demandes reposent sur un manque de volume en général, car rares sont les patientes qui se plaignent d’un excédent à ce niveau, encore que cela se rencontre occasionnellement, et que cela reste plus facile à traiter par liposuccion ou remodelage chirurgical par ablation des excédents, en général par une cicatrice dans le sillon sous fessier.

Il s’agit de fesses qui  ne sont pas assez remplies!

augmentation des fesses , mais comment?

Vouloir les remplir par une musculation forcenée des muscles grand et moyen fessier,  par des exercices physiques spécifiques n‘est pas impossible , mais c’est très long en pratique ; la musculation  garde un certain intérêt ,pour augmenter le volume  des fibres musculaires, mais dans la majorité des cas, cela reste un vœu pieux!

Car il existe aussi le plus souvent une insuffisance du tissu graisseux, qui représente près de 50% de la masse volumétrique des fesses…

C’est donc  bien en augmentant le volume fessier que l’on va obtenir le résultat désiré: prothèses spéciales ou lipofilling en une ou deux fois.

Augmentation des fesses: quelle chirurgie choisir?

Pour augmenter son fessier insuffisant (à votre goût) le choix chirurgical est donc :

1)ou bien implanter des prothèses mammaires en silicone, qui  sont spécialement destinées à l’augmentation fessière:

L’incision se fait dans le pli fessier pour rester invisible;  le volume habituel est d’environ 300 grammes par côté,  avec implantation dans le  muscle fessier des prothèses qui ont été choisies;

cette intervention n’est pas dénuée de risques post-opératoires:

  • asymétrie gauche-droite,

  • de rejet par intolérance

  • infection

  • et de douleurs post-opératoires pendant plusieurs jours;

2) une autre alternative est le lipofilling ou greffe de graisse prélevée sur vous même , à condition que vous ayez des réserves suffisantes!

la liposculpture par greffe de votre propre graisse est donc une bonne alternative “écologique”,mais à condition d’avoir au moins 1000 cc de graisse à prélever , dont il ne restera au mieux que la moitié après une séance opératoire;  il faudra donc le plus souvent recommencer une deuxième fois pour obtenir le volume souhaité et le remplissage idéal;

augmentation des fesses, une opération prise en charge par la sécu?

Ces interventions ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale, sauf s’il existe une malformation, où des séquelles d’une infection ou d’un traumatisme ancien qu’il convient de réparer. 

augmentation des fesses et fesses tombantes

le principe est de remonter les tissus ptosés; soit dans le cadre d’un body-lift à la suite d’un amaigrissement massif, avec une cicatrice qui sera au niveau de la ceinture, donc cicatrice haute;

lifting sus fessier

remontée d’une fesse tombante par lifting sus fessier

Une autre option est de densifier  la fesse en l’enroulant par une cicatrice située dans le sillon sous-fessier

 

 

 

 

 

 

enroulement de la fesse vers le bas

lifting sous fessier

profil fessier modifié

Cicatrice de lifting fesse dans le sillon, vue de profil

fesse molle et tombante avant lifting des fesses

cicatrices de la fesse après lifting

lifting de la fesse après, cicatrice dans le sillon sous fessier

diminution des fesses:les fesses trop proéminentes ou trop volumineuses

 

chirurgie des fesses

aspect de fesses banales un peu fortes

 

Rarement trouve-t-on cette demande exprimée! dans ces cas le meilleur traitement est une liposuccion bien dirigée et homogène, en se méfiant d’enlever trop de peau, afin de ne pas créer une fesse tombante par excès de zèle!

 la cellulite fessière

Elle consiste en un granité de la fesse, très disgracieux et obsédant pour les patientes qui en sont affligées; le seul traitement efficace est la subcision, c’est à dire la section des ligaments profonds rétractiles qui rétractent le derme en surface, subcision réalisée grâce à une micro canule coupante fourchue maniée avec douceur et précaution.

creux cellulitiques fessiers

cellulite des fesses 

conclusion:augmentation des fesses, cellulite fessière, lifting des fesses

augmentation des fesses, cellulite fessière, lifting des fesses

dessin de fesses par vladimir mitz

la sculpture chirurgicale de la fesse est en plein essor; cette partie charnue de notre anatomie n’a pas fini de faire parler d’elle!

Actuellement , l’augmentation des fessesest très demandée; autrefois, c’était le contraire, les patientes souhaitant surtout réduire un popotin saillant et cellulitique; les modes changent, et nous les chirurgiens esthétiques devons innoversans cess pour inventer des techniques fiables et adaptées!!

janvier 2, 2018
cicatrices courtes après réduction mammaire
réduction mammaire après

réduction mammaire après

 

Docteur Vladimir Mitz chirurgien d’expérience en esthétique à paris:

réduction mammaire par un chirurgien d’expérience

jusqu’à quel âge peut on opérér?

Docteur vous n’allez pas arrêter de travailler!” me disent certains patients soucieux de ma retraite que je n’envisage pas de sitôt!

Ami lecteur, patient fidèle, rassurez-vous!!

je suis en pleine forme et je continue dans ce monde convulsif à opérer avec calme et constance,  ma main est sûre et mon esprit affuté. je suis toujours ardent pour obtenir le plus joli résultat possible,  naturel et harmonieux; en cas d’insatisfaction, j ne recule pas devant une retouche opératoire!

De plus je reste innovant et je cherche des solutions techniques pour des situations complexes;récemment j’ai mis au point le microlift du visage!

chirurgie esthétique toujours: vive 2018!

Un article récent paru dans le British journal of surgery démontre que les chirurgiens de plus de 50 ans ont moins de morts sur la conscience et moins de complications que les plus jeunes, coincés dans leur imparable courbe d’apprentissage!

En matière de  chirurgie esthétique, surtout à Paris,où la concurrence est rude, il n’ y a que l’embarras du choix pour trouver un bon chirurgien esthétqiue de confiance;

Mais on gagne pas à tous les coups , il est des cas où la main même affutée ne permet pas un bon résultat…

La nature est traîtresse et ne pardonne pas aisément les petites erreurs où les anomalies tissulaires , nous surprenant , la patiente et son chirurgien,par une cicatrisation déroutante  et vengeresse!

aspect des cicatrices après plastie mammaire

cicatrices du sein après plastie mammaire en T unversé

 

 

 

 

 

Docteur Vladimir Mitz chirurgien d’expérience en esthétique à paris:

exemple :comment évoluent le sein et les cicatrices après une plastie mammaire de réduction ?

voici des cicatrices de plastie mammaire effectuée par vladimir mitz, après 18 mois d’évolution; elles sont beaucoup plus courtes qu’autrefois, et von encore s’atténuer pour se fondre avec les tissus avoisinants; mais notez combien la forme finale st bien sculptée et donne un sein « érotique »!

réduction mammaire par un chirurgien d’expérience

c’est un des facteurs les plus importants de la réussite: l’expérience qui permet de combiner des variables très diverses comme:

  • la qualité fine ou épaisse de la peau
  • la différence gauche droite des seins
  • l’inclinaison des côtes différente des 2 côtés
  • la consistance ferme ou graisseuse molle de la poitrine
  • la position des plaques aréolomamelonnaires
  • la position haute ou basse des sillons sous mammaires d’origine
  • les désirs de taille exprimés par la patiente  avant l’opération

bref tous ces détails vont former un algorithme décisionnel dans la tête du chirurgien chevronné,  qui va ainsi opérer au mieux.

ce n’est pas suffisant pour réussir la réduction mammaire, même  par un chirurgien d’expérience

car  l’évolution au bout de 10 ans change la donne: les tissus élastiques se distendent par les méfaits de programmes génétiques altérant les fibres élastiques et aussi les variation de poids qui interagissent avec la résistance élastique du derme du pôle inférieur des seins…

Ainsi dans le cas ci dessus présenté, la cicatrice verticale de la plastie mammaire se situe dans une zone de fragilité élastique: la  distension progressive de la peau après une ptôse mammaire secondaire entraîne chez la patiente concernée une insatisfaction, car sa poitrine si bien remontée en post opératoire immédiat,recommence à ptoser un petit peu: il a donc fallu  envisager de la réopérer, car elle désire des seins fermes d’adolescente! Mais est-ce bien réaliste et opportun de céder à certains demandes un peu exagérées?!

cicatrices péri aréolaires de plastie mammaire

cicatrices de plastie mammaire en T inversé 10 ans après opération

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

une retouche opératoire sera donc peut-être nécessaire, si l’insatisfaction perdure!

On remarque sur cette photographie post-opératoire (18 mois s après l’opération pour hypertrophie mammaire de la poitrine) , cet affaissement de 2 cm environ:  la retouche est possible mais l’évolution restera aléatoire…

conclusion du Docteur Vladimir Mitz chirurgien d’expérience en esthétique à paris: 

Le temps qui passe est un cruel transformateur innatendu de nos efforts; parfois tout ira bien , mais parfois aussi  nous serons confrontés à une évolution délétère de la forme ou des ciacatrices; toute l’expérience accumulée vise à minimiser ces évolutions désagréables , qui néanmoins pourront être retouchées! L’éventualité d’une retouche opératoire fait ainsi partie de l’information de base QUE NOUS DEVONS DONNER A NOS PATIENTS!

 

ci dessous des explications sur la plastie mammaire de réduction:

novembre 20, 2017

Chirurgie esthétique à Paris: reconstruction du sein après cancer, les news

La reconstruction des seins après un cancer  vit un moment de plénitude!

De nombreuses techniques sont proposés aux patientes atteintes d’un cancer du sein; Parfois la reconstruction se fait immédiatement après l’ablation de la tumeur du sein cancéreux; parfois elle se fait après très fort un certain délai, ce qui est plutôt favorable pour l’état psychique et physique pour la patiente: elle aura ainsi le temps de digérer sa terrible histoire, et de décider de la meilleure technique de reconstruction à tête reposée;

reconstruction du sein après cancer: sans cesse de nouvelles techniques

Parmi les techniques qui sont en pointe,  la reconstruction par le lambeau  de peau et de graisse abdominale transférées par microchirurgie(le DIEP) a la faveur de nombreuses équipes hospitalières; cette technique est plus délicate  à accomplir dans une  clinique privée, car elle consomme beaucoup de temps de bloc opératoire, et impose une surveillance assidue;elle est complexe à réaliser dans une  structure  légère comme celle des établissements privés;

reconstruction du sein après cancer: la technique en 2 ou 3 temps

C’est pourquoi je continue de favoriser une reconstruction en deux ou trois  temps:

  1.  le premier temps consiste la mise en place d’une prothèse mammaire pour refaire le volume du sein enlevé; en même temps on peut symétriser le sein “normal”  afin que la patiente bénéficie du plus grand confort post-opératoire;

  2.  dans un deuxième temps quelques mois plus tard, on  pourra refaire l’aréole et le mamelon; le  tatouage a actuellement  le vent en poupe,  mais je préfère de loin une reconstruction plus artisanale, qui  dure plus dans le temps: l’aréole  est reconstruite par une greffe de peau crurale; le mamelon est reconstruit par une greffe d’un tiers du mamelon normal,ou par un petit fragment du lobule de l’oreille;

  3. un troisième temps de raffinement peut s’avérer utile, pour mieux symétriser ou remonter le sein sain qui retomberait un peu

il n’est pas rare d’associer un lipofilling(greffe de votre propre graisse) pour parfaire le résultat et obtenir une symétrie remarquable;

Ajoutons que la reconstruction du sein après un cancer ne provoque aucune  relance du processus cancéreux!

 

cicatrice après mastectomie

1 reconstruction du sein: mastectomie totale

reconstruction du sein par prothèse interne

2 le premier temps de reconstruction par implant est de placer une prothèses fiable pour créer un volume et de symétriser le sein restant

 

résultat d’une reonstruction du sein après acancerpar implant profond, et a reconstruction du seinbgreffe de l’aréole et du mamelon

Reconstruction du sein après cancer:  du nouveau!

 

Mon ami américain Patrick Maxwell,  Un grand spécialiste de mondiaux de la reconstruction du sein par l’intermédiaire de prothèses mammaires, a développer un nouveau concept pour reconstruire le sein: Il préconise en effet de placer la prothèse mammaire devant le muscle pectoral et non plus derrière le muscle pectoral  comme on le fait habituellement; Sa conception nouvelle  associe 3 actes:

  1. Placement des prothèses en rétro pectoral
  2. Enrobement des Prothèses par une membrane artificielle
  3. associer  un lipofilling chaque fois qu’il est possible

Cette Méthode a été récemment débattue au cours d’un congrès de chirurgiens plastiques reconstructeurs  et esthétiques à tel Aviv, en novembre 2018:

Des collègues partisans de cette  technique, ainsi que des opposants  se sont amicalement confrontés pour déterminer  quelle était la meilleure façon de réparer un sein après un cancer,  ou de remplacer la glande mammaire dans le cadre des mammectomise sous-cutanées  préventives;

En réalité,  la décision thérapeutique dépend de plusieurs facteurs,  sans oublier que la méthode préconisée par Maxwell revient très cher à cause de la membrane que l’on doit utiliser pour envelopper la prothèse!

de plus,  le recul de  cette méthode n’est que de 5 ans;

Ainsi,  il y a du nouveau en matière de reconstruction mammaire par implant en gel de silicone,  par opposition aux méthodes plus agressives, comme le Diep, où les klambeaux musculo-cutané de grand dorsal,  ou encore des méthodes microchirurgicales, qui  ne permettent  pas de créer le plus rapidement possible, une symétrie des deux seins!

personnellement,  Je bataille considérablement  pour que la patiente obtienne une poitrine plus belle après un cancer qu’ auparavant!

 

avril 27, 2015

rhinoplastie « naturelle »soins post opératoires

Vous venez d’ être opéré(e) du nez: rhinoplastie esthétique ,ou rhino-septoplastie, ou profiloplastie(nez et menton);

naturel veut dire que personne ne doit s’apercevoir que votre nez a été opéré ou modifié, rien ne doit choquer dans l’harmonie subtile de votre visage!

rhinoplastie: suites immédiates

Au moment du réveil, vous ne pouvez pas respirer par le nez car il y a des mèches à base d’algue, donc très faciles à enlever (elles sont placées à l’intérieur de vos narines ), et destinées à plaquer la muqueuse nasale  : ces mèches vous imposent de respirer par la bouche pendant 24 h. Les mèches seront enelvées le lendemain matin, en général, sauf problème de cloison; dans ce cas il arrive que je place des lames ondulées de petite taille , en silicone ,pas dur du tout, pour prévenir les synéchies post opératoires(collage de la cloison avec la paroi latérale des cornets ou des cartilages triangulaires);ces lames seront retirées après 48h, sans douleurs!

rhinoplastie : les hématomes post opératoires

Il est possible que des hématomes se forment progressivement autour des yeux et de la racine du nez ; ceci est lié au fait qu’il y a eu des ostéotomies, (c’est-à-dire, que l’on a coupé l’os) pour affiner votre arête. Ces hématomes vont disparaître en 3 semaines environ, (d’autant plus que vous resterez assise dans votre lit). Vous aurez un plâtre qui maintient le nez en bonne position.

Vous pouvez dormir sur le côté ou sur le dos, mais il faut éviter de dormir sur le ventre de façon à ne pas déplacer le plâtre et iansi abîmer le résultat post-opératoire.

rhinoplastie J+24 ou 48h=ablation des mèches et des lames siliconées éventuelles

Les mèches seront retirées le lendemain de l’opération ;cette manoeuvren’est pas douloureuse, juste un peu désagréable; il vaut mieux effectuer ces gestes en position assise, car un petit saignement peut se produire: un tamponnement à la compresse pendant 10 mn suffira en général à stopper le saignement.

vous pourrez alors respirer un peu plus normalement. L’ablation des mèches , même indolore peut conduire à de rester couché ½ heure à ¾ heures : si un petit saignement se produit chez vous, il faudra vous assoeir et comprime les narines : la coagulation pourra alors se fairet sans que vous ayez d’inquiétude en rentrant chez vous. Après 48 h, il n’y a plus de risque d’hémorragie.

Des croûtes vont se former dans les orifices narinaires: ne les arrachez pas, mais utilisez de l’huile goménolée en gouttes pour les défagrer progressivement; ne touchez pas aux fils résorbables (filaments blanchêtrez) qui sont les points de suture à l’intérieur de votre nez!

rhinoplastie après: l’ablation du plâtre

Le plâtre sera enlevé au bout du 7è ou 10ème jour. L’ablation est indolore car la peau est protégée du plâtre par du papier collant spécial. Si jamais, vous avez des douleurs, de la température, il faut appeler au cabinet. Les suites opératoires sont simplissimes et il n’y a pas d’antibiotique à prendre,sauf cas particulier ou déficience immunitaire.

Si votre cloison a été remise en place (ce qui se fait dans le même temps opératoire), il est possible que vous gardiez des petits tubes ou des petites lames ondulées en silicone souple ,  plus longtemps. Ces tubes permettent de bien maintenir la cloison en place: ils libèrent le passage de l’air entre la cloison et les cornets. Mais c’est exceptionnel et vous en serez prévenu(e).

rhinoplastie après: de retour chez vous

une fois chez vous,il suffira d’instiller des gouttes de sérum physiologique 3 fois par jour;ne grattez pas les croûtes de sang dans le nez;elles partiront toutes seules!

parfois des gouttes d’huile goménolée seront indiquées .

rhinoplastie suites: après le 7é jour

Après ablation du plâtre, des petits soins sont nécessaires. Quelques fois, il vous est conseillé certains massages qui seront effectués au moins 2 fois par jour à la demande du chirurgien. Ces massages consistent à affiner le nez progressivement : la pointe du nez, l’arête ainsi que la jonction entre l’arête et le front vont avoir tendance à gonfler : le plâtre plaque toutes les structures contre l’os, son ablation laisse un espace vide et l’œdème vient le combler.

Les massages consistent à partir du sommet du nez (de la pointe), puis il faut descendre le long des ailes du nez en allant vers les joues.

La deuxième série de massages par de la pointe du nez et remonte sous les yeux en suivant les orbites.

mais masser n’est pas toujours utile:souvent je conseille de ne toucher à rien!!

rhinoplastie, évolution de 6 semaines à 18 mois post op

On peut dire qu’à 2 mois vous avez 80 % du résultat et à 6 mois 98 %. Le nez peut encore évoluer tout au long de la première année ; on apprécie en général, le résultat définitif au terme de cette année, (100 % du résultat alors acquis), mais certains nez à peau épaisse mettent encore plus longtemps à dégonfler.

Dans l’ensemble, cette intervention va vous donner un bon résultat avec les techniques employées.

rhinoseptoplastie sous endoscopie per opératoire

Un point spécifique de ma technique opératoire en matière de rhinoseptoplastie: personnellement,j’utilise et que l’appareillage st disponible, chaque fois que je le pyuis l’endoscopie pendant la rhinoplastie(caméra de micro télé) pour vérifier la qualité de mon travail et le corriger sous fort agrandissement!

 

Parfois, à l’endroit où l’os est cassé, peuvent se produire des petites saillies liées soit à une coupure irrégulière de l’os, soit que l’os cassé va fabriquer un cal, qui peut être discrètement hypertrophique, au moins au début.

C’est pourquoi, des consultations régulières sont nécessaires pour suivre la cicatrisation interne de l’os, des cartilages et pour vous conseiller.

 

Vous aurez ainsi un visage parfaitement naturel avec un nez qui s’y intègre sans étonner. Au moindre petit problème, n’hésitez pas à venir consulter. L’expérience du chirurgien montre qu’il vaut mieux laissez un nez un peu plus grand de façon à toujours pouvoir faire une petite retouche si nécessaire plutôt que de faire un nez stéréotypé, en trompette, qui donne un côté artificiel et mutin pas toujours plaisant.

voici une vidéo expliquant la recherche d’une rhinoplastie naturelle en post opératoire:

 

avril 27, 2015

La reconstruction du sein après cancer ne vous fait plus courir aucun risque grave. Bien au contraire, il s’agit de procédés chirurgicaux qui vont valoriser votre image corporelle, vous redonner confiance en vous-même et vous permettre d’affronter avec sérénité l’évolution ultérieure.

allez sur le bouton reconstructions photos pour voir des exemples!!

radiothérapie= efficacité mais risues de radiodermite

Bien entendu, ces reconstructions peuvent être rendues difficiles si les dégâts chirurgicaux et radiothérapiques nécessaires à l’ablation de votre lésion ont été particulièrement importants. Mais la chirurgie réparatrice dispose aujourd’hui d’un certain nombre de procédés qui peuvent s’adapter à chaque cas particulier.

Les principes généraux de cette reconstruction sont tout d’abord de redonner un galbe mammaire là où il n’y a plus rien, et de couronner ce galbe par une reconstruction du mamelon.

prothèses silicone, ou lipofilling, ou les 2?

La création d’un galbe fait appel à la mise en place d’une prothèse en gel de silicone, qui ne risque pas d’exploser ou de fuir. Ces prothèses sont actuellement bien tolérées après plus de 40 années d’implantation. Ces prothèses sont implantées derrière le muscle pectoral si par chance celui-ci est présent, mais ceci impose quelques gestes de rééducation pour que la prothèse reste bien en place.

 

Il est parfois nécessaire de remonter ou de diminuer le sein normal qui peut être tombant. C’est pourquoi, nous disons parfois aux patientes qu’elles auront une poitrine plus belle après la reconstruction qu’elle ne l’avait avant l’opération de leur cancer. Cette remontée du sein normal se fait par des techniques de chirurgie esthétique, et donne d’excellents résultats. Elles imposent toutefois, une vérification que le sein soit disant normal n’a aucune lésion tumorale évolutive (contrôle mammographique préalable à la reconstruction.)

 

areole et mamelon

La création du mamelon se fait par des greffes de peau prises à la partie interne de la cuisse et par une petit bout de mamelon de l’autre côté ou un fragment du lobule de l’oreille. L’ensemble de ces opérations ne présente guère de complications sérieuses, mais ne peut être fait qu’après un bilan très soigneux de votre état général et de votre résistance immunitaire.

 

Dans certain cas où il existe des lésions importantes de radiothérapie avec lésions au niveau de la peau qui est trop fine ou rougeâtre, il n’est pas possible d’utiliser ces techniques assez simples de reconstruction. Il faut faire appel à des prélèvements de peau et de muscle venus d’autres endroits du corps ce qui peut donner des cicatrices en plus. Mais toutefois ces cicatrices ne sont pas un handicap insurmontable et les patientes qui ont été reconstruites selon ces procédés en sont tout à fait satisfaites.

 

durée de la reconstruction

Ces programmes de reconstruction vont prendre environ 6 mois, et doivent vous permettre au prix de 2 ou 3 interventions, toujours bénignes, de vous redonner une poitrine acceptable dans le monde où vous vivez. Elles vous permettront de vous habiller sans que la prothèse mammaire externe ne tombe de votre soutien-gorge quant vous l’enlevez, et à la limite vous donneront la possibilité de porter une robe sans soutien-gorge si tel est votre souhait ; je vous engage donc à subir ces opérations, mais en comprenant qu’elles ne peuvent pas être un coup de baguette magique et qu’elles supportent du talent de la part du chirurgien et beaucoup de soins, de massages et d’attentions de la part de la patiente.

 

De fréquentes consultations et surtout des consultations poly-disciplinaires associant le chirurgien réparateur, le cancérologue, le médecin généraliste et éventuellement le chimiothérapeute sont nécessaires. C’est de l’avis de tous ces médecins dont dépendra la réussite de votre intervention. Toutefois, ces opérations ne sont pas absolument obligatoires et il ne faut pas pratiquer que s’il existe une motivation importante. Il n’est pas nécessaire de se faire opérer, mais cela peut rendre une vie bien plus agréable.

reconstruction mammaire après cancer: et les lambeaux?

Les lambeaux prélevéssur votre propre corps(ventre, flancs, cuisses, fesses) sont très à la mode dans les mileux hospitaliers, car ils évitent les prothèses en silicone; mais ce sont des opérations longues, plus lourdes, avec un taux d’échec variable(de 5 à 10% des cas!) ils seront préférés parcertaines équipes, et réfutés par d’autres; ces opérations magnifiques font appel à es techniqus de microchirurgie ouà des ransferts pédiculéscomme le célèbre  lambeau musculocutané de grand dorsal!

Et le lipofilling?

le lipofilling est une fantastiqu méthode d’augmentation et de remplissag tissulaire; il s’effectue par méthode chirurgicale de liposuccion puis de préparation des adipocytes et enfin de leur greffe dans des tunnels sous cutanés et profonds; malheureusement, seulement 30 à 40% des adipocytes vont survivre,ce qui va obliger à recommencer le lipofilling 2 ou 3 fois!

de plus, ilfaut que vous présentiez des réseves où le chirurgien pourra piocher pour recueillir une quantité suffisante d’adipocytes à chaque fois…

Un petit film d’explications sur les possibilités réparatrices après cancer du sein:

 

 

avril 27, 2015

 

 

la bosse du nez sera replacée au devant du menton

 

aspect équilibré du visage

Profiloplastie:réinclusion de la bosse ou prothèse de menton en silastic

 

Dans certains cas, il est possible de réutiliser la bosse du nez pour la placer au devant du menton par l’intérieur de la bouche.

si la bosse est trop petite,ou abimée au cours du prélèvement ,j’emploie une prothèse en silastic (silicone ferme)

 

Ceci constitue une profiloplastie. Une incision, à l’intérieur de la bouche, est faite  entre les dents et la gencive, elle ne laissera aucune marque:le placement de l’implant se fait au millimètre près,pour éviter tout déplacement ou asymétrie.

 

Des points sont mis en place et retirés au 15ème jour.

 

Il est nécessaire, après l’intervention, de se rincer l’intérieur de la bouche avec un produit désinfectant et ce après chaque repas, à la mi-matinée et au coucher;

manger du pain croûteux est peu recommandé;

 

La prothèse de menton ou la bosse ostéo-cartilagineuse qui est mise en place sera maintenue par un élastoplaste posé sur le menton : il sera retiré vers le 10ème jour, une fois que la loge dans laquelle a été insérée la prothèse sera rétrécie jusqu’au point où l’ajustement est très exact.

 

Ces profiloplasties donnent de très bons résultats, une fois que le dégonflement final est survenu ; ce qui peut prendre 2 semaines à 2 mois, mais en général, le résultat devient déjà acceptable dès la 3ème semaine post-opératoire.

 

après 30 ans d’expérience de ces technique,je puis en assurer la qualité et le naturel obtenu.

avril 27, 2015

 une vidéo à voir:

https://youtu.be/44uvxTx7hxY

Chirurgie des bras obèses

Les brachioplasties sont des opérations devenues extrêmement fréquentes du fait des interventions destinées à provoquer un amaigrissement massif (opérations dites bariatriques).

Lorsque la patiente à maigri de 30 à 100 kilos environ, il se produit une détérioration des bras avec persistance « d’une saucisse graisseuse » située à l’arrière, et d’une peau qui devient très flasque, qui ballote au cours des mouvements.

Cet aspect disgracieux complexe considérablement les patientes qui en sont affectées.

 

Lifting  axillaire des bras,ou minibrachioplastie

voyez http://dai.ly/x4f0e9y

 

Il existe des déformations beaucoup plus discrètes, plus légères que l’on rencontre chez des femmes qui ont vieilli avec une peau qui est cassée : l’influence du soleil et du tabac peut jouer à ce niveau comme cela joue au niveau du visage.

La peau devient fine, flasque à la face interne des bras ; il n’y a pas réellement de boudin graisseux mais un excédent cutané qui crée un rideau cutané agité et disgracieux à l’intérieur des bras, de l’aisselle jusqu’au coude.

Il est possible par la chirurgie de remédier à ces problèmes.

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE des BRAS

 

1 – Dans les formes les plus légères :  je pratique un lifting intra axillaire.
Il s’agit dans ces cas d’enlever la moitié ou les trois quart de la peau qui porte les glandes sudoripares et les poils de l’aisselle, afin de tirer toute la partie intérieure du bras vers le haut, comme si on remontait des collants aux membres inférieurs.

L’intérêt de ce procédé est que la cicatrice est complètement dissimulée à l’intérieur de l’aisselle mais son inconvénient est que l’on n’enlève pas de peau à la face interne du bras entre l’aisselle et le coude.

Le périmètre du bras n’est ainsi pas diminué.

Mais dans les formes légères, cette opération peut suffire ; elle peut même être recommencée un an après la première intervention, s’il y a une distension post-opératoire qui se produit, ce qui est survient dans 5% des cas.

2- Dans les formes importantes :

On associe à cette résection intra axillaire, l’ablation : (c’est à dire l’enlèvement) d’un fuseau de peau et de la graisse qui en est adjacente, ce qui crée une cicatrice entre l’aisselle et le coude.

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE des bras:vilaines CICATRICES

 

Nous essayons de dissimuler cette cicatrice de façon à ce que, quand la patiente garde les bras le long du corps, cette cicatrice ne se voit ni en avant ni en arrière.

Evidemment lorsque la patiente soulève les bras, la cicatrice devient visible.

Cette cicatrice est bien souvent rouge et disgracieuse pendant un an.

Puis elle blanchit et disparaît quasiment complètement, donnant, l’aspect d’une simple vergeture peu visible.

Les résultats de cette opération qui combine la résection intra axillaire et la résection longitudinale le long de l’axe interne du bras sont généralement excellents.

Les soins post-opératoires consistent en fait à enlever le plus vite possible les pansements, une fois que les premières agrafes auront été retirées.

La patiente doit se doucher avec un brumisateur, puis simplement à la douche une fois que l’on est certain qu’il n’y a plus d’ouverture cicatricielle ou entre les points.

Le séchage se fait au séchoir à cheveux sur le tiède ou tout bonnement avec une serviette propre ;  des petits stéristrips sont placés pendant environ 6 semaines pour maintenir la cicatrice la plus fine possible.

Quand la cicatrice est hypertrophique voire à tendance chéloïdienne, il sera bon d’appliquer des patchs en silicone pour l’écraser.

Les mouvements sont gênés pendant une quinzaine de jours : la patiente peut écarter les bras jusqu’à la hauteur des épaules mais guère plus.

La liberté complète de mouvement se retrouve après 6 semaines à 2 mois sans qu’il y ait la nécessité de rééducation.

 

COMPLICATIONS DES BRACHIOPLASTIES

 

Les complications de cette opération sont l’hématome et l’infection, voire la désunion de la cicatrice et la cicatrice disgracieuse ou chéloïdienne.

Ces complications sont rares ; elles se manifestent sous forme de gonflement des tissus, de fièvre en cas d’infection et de suppuration.

Le traitement est purement infirmier, avec nettoyage, ablation des caillots de sang, traitement antibiotique au besoin après étude des germes en cause.

La cicatrisation seconde même s’il y a une petite ouverture, se fera sans trop de problème ; l’aspect final n’est pas aggravé notablement par une petite complication de ce type.

C’est pourquoi nous recommandons aux patientes qui souhaitent se faire opérer de bien maigrir avant l’intervention, ce qui va diminuer considérablement les risques de complications ultérieures.

Il s’agit d’une opération que l’on pratique à la face interne des deux bras en même temps ; en général on évite de combiner cette opération avec une autre, telle la résection de peau et de graisse à la face interne des cuisses, ou une dermolipectomie abdominale ; car plus l’anesthésie est courte et moins les gestes associés sont nombreux, meilleur sera le confort post-opératoire.

Dans le cadre d’une chirurgie post-bariatrique où il faut opérer chez une même patiente la face interne des bras, les seins, le ventre et l’intérieur des cuisses, voire pratiquer une liposuccion, l’idéal est de faire des opérations bien séparées de trois à quatre mois environ, pour obtenir des suites simples et des résultats extrêmement favorables en 1 an environ.

Rappellons que la chirurgie réparatrice des membres a Paris ,et en province,(ou dermolipectomie des membres)  est une opération qui peut être prise en charge par la sécurité sociale  apres entente préalable grâce à un formulaire spécial,quand elle est à visée réparatrice.

 

Docteur V. MITZ

avril 27, 2015

Vous venez de subir l’implantation de prothèses mammaires pré-remplies de gel.

Les soins après Augmentation mammaire

Pour réaliser une augmentation mammaire de qualité top, nous posons actuellement des prothèses pré-remplies de gel de silicone à paroi  microtexturée pour diminuer les réactions du corps à type de coque. Elles sont très solides, fiables et résistantes à l’écrasement et au percement (gel très cohésif).Mes conseils après une opération d’augmentation mammaire correspondent à une longue pratique et visent à simplifier au maximum la gestion des suites post opératoires, tout en expliquent les quelques ennuis et inquiétudes que vous pouvez rencontrer!

le risque de coque précoce est très faible(< à 1% des cas!)

Néanmoins, il existe un petit risque de coque ; c’est à dire de cicatrices naturelles autour de la prothèse qui transforment celle-ci en sphère un peu dure (statistiquement 4 % des cas, parfois d’un seul côté !)

Ce risque est peu important mais il peut se produire sans que l’on puisse le prédire d’une patiente à l’autre.
La prothèse qui a la forme d’une galette a été introduite soit derrière la glande existante, soit parfois derrière le muscle grand pectoral.

La contraction périphérique va lui donner, petit à petit, une forme en hémisphère qui dessinera un sein naturel, le rendant plus joli qu’au début, en deux mois environ. La prothèse va aussi progressivement descendre entre 2 à 6 mois post-opératoires.

 les incisions pour augmentation mammaire:

Le plus souvent, nous utilisons une incision qui se suture dans l’aisselle, exceptionnellement, dans le sillon inférieur du sein. Parfois, une cicatrice à la jonction du rose et du blanc au pourtour de l’aréole car cette dernière incision peut conduire à blesser les nerfs de la sensibilité du mamelon.

les soins locaux après un abord axillaire(dans les plis naturels de  l’aisselle) sont réduits à une humidification douce par brumisateur, et séchage au séchoir à cheveux tiéde au travers des pansements conservés; voyez la vidéo tout en bas de l’article !

Les Pansements ne seront refiats que si nécessité ou problème

Le pansement éventuel que vous avez à la sortie de clinique sera refait au septième jour post-opératoire au cabinet,  plus précocément si se produit une hémorragie ou un écoulement à vérifier.

En cas de suppuration, il est capital de revenir consulter au plus tôt!

Des massages spécifiques seront utiles pour maintenir les implants rapprochés et souples

Ils ne sont pas essentiels si les implants ont été bien positionnés d’emblée!

Après 8 jours,Il est important, à ce moment là ,de faire des massages de votre poitrine pour maintenir les prothèses le plus bas possible dans une loge plus grande que la prothèse.

Il devient intéressant de masser sa poitrine en l’aplatissant et en tournant la main en formant un arc de cercle.
Vous pouvez même essayer de dormir sur votre poitrine quand les douleurs auront disparu.
Vous constaterez que le mamelon est un peu moins sensible ; ce qui est habituel pendant une durée de 5 à 6 mois. Parfois, à l’inverse, la sensibilité est augmentée et cela va se calmer progressivement. Tout écoulement par le mamelon doit vous inciter à revenir consulter.

augmentation mammaire : une auto-surveillance

Il est nécessaire de prendre sa température pendant quelques jours après l’intervention et de surveiller l’évolution locale. Il vous sera indiqué s’il est nécessaire de porter un soutien gorge.Mais les soutien gorge  armature ne seront conseillés qu’après 6 semaines , pour ne pas bloque le bon positionnement des implants, qui doivent en général descendre un peu après l’intervention.

Complications possibles après augmentation mammaire:

Des petites complications peuvent se produire : un hématome, c’est-à-dire, des bleus au niveau des seins qui se résorbent spontanément.

Parfois, un sein est un peu plus tendu que l’autre ce qui est lié à un épanchement de sang modéré.
Si par contre, l’hématome est un peu plus important et que le sein est tendu et très douloureux, cet hématome est expansif et il convient de l’évacuer rapidement au besoin par une reprise chirurgicale sous anesthésie locale.
La deuxième complication est constituée par l’infection qui est exceptionnelle et se traduit par des douleurs au niveau des seins, d’une rougeur assez diffuse, d’une montée de la température avec des douleurs pulsatiles (impression de coups de couteau ou de battements).

Dans ce cas, il est absolument indispensable de faire une évacuation de la prothèse et un nettoyage de la loge. Remettre la prothèse en place le même jour est un peu délicat mais possible 3 ou 4 mois après.
Le traitement antibiotique isolé n’a pratiquement aucune chance de faire céder l’infection et seule la reprise chirurgicale est concluante.
Cette infection, je le répète, est extrêmement rare et dans l’ensemble, l’implantation de prothèses donne un excellent résultat avec un galbe satisfaisant. Les massages sont importants pendant les 6 mois qui suivent l’intervention. Ils sont le gage d’une bonne souplesse et d’un bon résultat.

augmentation mammaire: les soins plus tardifs

Dans les suites opératoires, vers le 2ème ou 3ème mois, vous aurez l’impression que le sein grossit un peu. Il se produit une contraction autour de la prothèse la faisant plus saillante quelque soit sa position. Le sein a l’air de naître.
Il faut continuer les massages et la position sur le ventre la nuit de façon à garder la souplesse de votre poitrine. Il faut aussi apprendre à rapprocher les prothèses l’une contre l’autre au devant du sternum, pour obtenir une jolie vallée inter-mammaire.

N’hésitez pas à revenir en consultation en cas de problème car le suivi post-opératoire est important dans cette intervention.

Les prothèses mammaires d’aujourd’hui sont au point. Elles n’ont pas de degré zéro en matière de complications, mais lorsque l’opération est bien pratiquée techniquement et à bon escient, son résultat en est formidablement valorisant dans la vie de tous les jours !

cette vidéo complète ces informations importantes!

Augmentation mammaire après:Voici une vidéo d’explications des soins post opératoires:

 

Voici une vidéo rassurante de l’évolution de 2 patientes après 15 ans d’évolution:

avril 27, 2015

Un changement de prothèses mammaires est une opération à considérer avec attention, et précaution!

En effet, il s’agit de se recoucher sur une table d’opération pour une opération qui peut être un peu plus complexe que l’implantation des prothèses initiales, notamment s’il existe une évolution de type coque, infection, ou anomalie mammaire, qui peuvent survenir indépendamment de l’existence d’une prothèse mammaire en profondeur.

Heureusement, bien souvent le changement de prothèses mammaires est une opération qui ressemble à une simple formalité ; dans d’autres cas il revêt un certain caractère de gravité avec des risques non négligeables d’hématome et d’infection post-opératoire. Ceci s’explique par le fait que lorsque la prothèse est mal tolérée ou environnée d’une coque extrêmement calcifiée, il ne suffit pas d’enlever simplement les prothèses mais il faut retirer cette coque épaissie.

Dans certains cas également, le fait de retrouver une poitrine beaucoup plus souple qu’elle ne l’était auparavant et qui bouge beaucoup plus que des seins figés dans une coque de grade IV peut surprendre la patiente, qui s’était habituée à avoir des seins très fermes et qui tiennent en place dans n’importe quelle position ou circonstance.

prothèses mammaires:

changer mais par quelle incision?

Le changement de prothèses se fait par plusieurs voies d’abord : Soit en reprenant les anciennes incisions dans l’aisselle ; Soit à la jonction du rose et blanc de l’aréole (pourtour aréolaire inférieur) voire dans le sillon sous-mammaire. Le principe est d’enlever la prothèse ancienne pour la remplacer par une nouvelle prothèse.

prothèse mammaire:plus grosse ou plus petite?

Parfois, les patientes demandent des prothèses ou plus grosses ou plus petites ou différentes. Ceci impose alors, d’agrandir ou d’ajuster la loge interne ce qui peut être une source de petites hémorragies per ou post-opératoires. On admet qu’il y a 2 à 5 % d’hématomes post-opératoires ce qui impose une surveillance très précise de la patiente voire une reprise chirurgicale au bloc opératoire si l’hématome est important.

enlever les prothèses mammaires pour en changer peut imposer d’inciser la coque,d’élargir la loge,de décoller des adhérences:ceci explique le risque d’hématomes postopératoire accru lors du changement!

prothèses mammaires:contrôler l’environnement périprothétique

L’ablation de la prothèse est suivie par le contrôle de la qualité de la loge et par des prélèvements histologiques qui permettent d’être certain qu’il n’y a aucune évolution ou anomalie microscopique de la glande mammaire résiduelle. Une nouvelle prothèse est alors mise en place, de chaque côté.. Actuellement, notre faveur va vers les prothèses en gel de silicone dont la durée de vie sera de 15 à 20 ans en fonction des cas particuliers. Le fait que ces prothèses soient remplies avec un gel de silicone ultra-cohérent est pour nous une très bonne garantie de stabilité dans le temps.

Le changement devra alors être pratiqué une fois que les constatations histologiques et physiques montreront une petite modification de la taille, de la consistance ou de la forme de la prothèse. Toute apparition d’une coque secondaire incite plutôt à un contrôle avec un changement de prothèses. Un drainage est mis en place, et la plaie est refermée soit avec des sutures, soit dans certains cas avec des agrafes ; notamment au niveau des aisselles.

prothèses mammaires:les suites post op

L’ablation des agrafes se fait entre le 8ème et le 15ème jour en fonction de chaque cas particulier. Des petits soins sont nécessaires localement mais il faut éviter une douche trop précoce dans les cinq jours qui suivent l’opération pour éviter de faire couler de l’eau entre les points et inonder la plaie opératoire par de l’eau non stérile du robinet. Un traitement antibiotique flash est souvent institué pendant l’intervention ce qui pourrait prévenir des infections, sans garantie absolue.

Un petit régime sans sucre est également conseillé dans les jours qui suivent pour éviter d’augmenter la glycémie et diminuer l’appétit des microbes pour le sucre circulant dans le sang. Le port d’un pansement ou d’un soutien gorge varie en fonction de chaque cas particulier. Très peu inconfortable, dans l’immense majorité des cas, un changement de prothèses permet de repartir d’un bon pied, si j’ose dire, pour une nouvelle période d’une quinzaine d’années de bonheur au niveau vestimentaire, sensuel et personnel. Mais ces opérations de changement de prothèses mammaires ne doivent pas être sous-estimées dans leur sérieux et dans la nécessité de les pratiquer dans un milieu médical et chirurgical sécurisé .

avant                                     opération dr vladimir mitz                                                                          après

prothese mammaie avantprotheses mammaires apres

 Et les risques de lymphome?

un article récent sur 20 minutes rappelle les isques de lymphome anaplasique à grandes cellules après implants mammaires te type « américain macrotexturé »É

Cancer liés aux implants mammaires: Trois questions mieux pour comprendre le problème

ETUDES Quelques dizaines de cas ont été recensés…

Nicolas Raffin

 Les prothèses mammaires fabriquées par la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP), au coeur d'un vaste scandale en France, étaient surtout vendues à l'étranger, notamment en Amérique du Sud et dans plusieurs pays européens.

Les prothèses mammaires fabriquées par la société varoise Poly Implant Prothèse (PIP), au coeur d’un vaste scandale en France, étaient surtout vendues à l’étranger, notamment en Amérique du Sud et dans plusieurs pays européens. — Sebastien Nogier afp.com
  • Certaines prothèses peuvent provoquer des lymphomes.
  • Le nombre de cas reste néanmoins très peu élevé au regard du nombre d’implants.
  • Les autorités sanitaires doivent faire des recommandations d’ici fin novembre.

Depuis le scandale des prothèses PIP qu’il avait contribué à dévoiler, la parole de Christian Marinetti est écoutée. Ce jeudi, le chirurgien esthétique s’est exprimé au micro de franceinfo pour mettre en garde contre le risque de cancer provoqué par certains implants mammaires. « Le risque est faible, mais maintenant que nous le connaissons il faut en tenir compte » a expliqué le praticien. Jusqu’à quel point faut-il s’inquiéter ? 20 Minutes vous résume tout ça.

Que reproche-t-on à ces prothèses mammaires ?

En sept ans, en France, 50 femmes ont développé un « lymphome anaplasique à grandes cellules » liés à leurs implants. Trois sont décédées suite à l’aggravation de la maladie. Ce type de cancer a aussi été détecté aux Etats-Unis, où quelques dizaines de cas ont été recensés.

 Interrogé il y a quelques mois par 20 Minutes sur le sujet, le chirurgien esthétique Vladimir Mitz expliquait les causes probables de la maladie : « Ce serait lié à la texture même de la prothèse ». Les implants dits « texturés » – par opposition aux implants « lisses » « pourraient avoir un effet irritant chez certaines femmes, provoquant une réaction inflammatoire qui peut conduire, dans des cas rarissimes, à l’apparition d’un lymphome ».

Dans son interview à france info, Christian Marinetti précise que les implants Biocelle de la société Allergan sont impliqués dans la majorité des cas de cancers recensés. Le PDG de la société visée a réagi sur la radio : « C’est parce que nous sommes aussi la marque la plus implantée (…) Nos prothèses sont marquées, donc facilement identifiables lorsqu’on les retire ». Pour autant, les cas de cancers restent très rares : ils concernent environ 0,01 % des prothèses implantées en France.

Comment la question est-elle traitée par les autorités ?

Les complications liées aux prothèses font l’objet d’un suivi depuis plusieurs années. Comme l’explique le journaliste santé – et médecin de formation – Jean Daniel Flaysakier sur son blog, « c’est en 2008, à l’occasion d’une publication néerlandaise dans la revue JAMA (…) qu’on a vraiment commencé à s’intéresser à ce phénomène ». Depuis, plusieurs études ont suivi : l’Institut national du cancer (INCa)avait produit un rapport en 2015, qui listait quelques cas de cancers. Et en juillet 2018, l’ANSM a publié un nouveau bilan recensant le nombre de lymphomes déclarés.

Concernant les prothèses d’Allergan, les autorités sanitaires devraient publier des recommandations dans les prochains mois. Dans son rapport, l’INCa préconisait de son côté de bien informer les patientes avec « la remise d’une fiche d’information (…) avant la pose d’un implant mammaire, sur le risque de lymphome et les signes cliniques qui doivent les inciter à consulter ».

Ce risque est-il le même que celui des prothèses PIP ?

Non. Dans l’affaire des prothèses PIP, la société utilisait sciemment un silicone industriel pour remplir les implants, au mépris des règles médicales. Ces prothèses présentent des risques de rupture et d’irritation. Environ 30.000 femmes ont été concernées par cette affaire en France, et 400.000 dans le monde. Au total, près d’un million de prothèses mammaires défectueuses ont été écoulées entre 2001 et 2010 par PIP. Il y a deux semaines, le fondateur de la société, Jean-Claude Mas, a définitivement été condamné dans cette affaire à quatre ans de prison ferme et 75.000 euros d’amende.

 

avril 26, 2015

Docteur Vladimir MITZ

Chirurgie esthétique La retouche de liposuccion

La reetouche d’une liposuccionest un acte chirugical fréquent, soit mar opération première insuffisante, soit parceque vous avez repris des formes et du poids !

La liposuccion est le type même d’opération où la retouche potentielle doit être envisagée, et expliquée à la patiente.

En effet, cette technique géniale inventée par le docteur ILLOUZ se fait par le biais de petites incisions – mais comporte de ce fait un risque de méconnaître des zones d’irrégularités peu évidentes au départ.

Chirurgie esthétique La retouche de liposuccion peut être un acte opératoire payant et délicat:

Plusieurs phénomènes désagréables peuvent se produire après une liposuccion même bien faite:

1) Une insuffisance d’aspiration dans certaines endroits difficiles à diagnostiquer en pré opératoire :

Certaines zones profondes effectivement, sont malaisées à aspirer ;  malgré toutes les manœuvres de contrôle post-opératoire, si les téguments sont épais, il peut persister des surplus graisseux profonds dont on n’a pas eu une perception correcte au moment de l’intervention.

2) L’excès d’aspiration le long de certaines lignes où la canule est passée trop souvent :

Il se crée alors des dépressions post opératoires pour lesquelles une petite ré-injection graisseuse peut devenir utile, en secondaire. On préconise d’ailleurs (STAUB) une ré-injection finale globale « d’égalisation » bien astucieuse.

3) Des asymétries post-opératoires peuvent aussi être rencontrées :

Bien entendu, le plus souvent elles correspondent à des asymétries pré opératoires mais pour peu que l’on n’ait pas prévenu la patiente, celle-ci sera récriminatrice, et souhaitera vivement un geste chirurgical complémentaire.

Chirurgie esthétique La retouche de liposuccion avec 2 exemples:

Deux cas bien différents vont venir illustrer l’utilité d’une retouche chirurgicale en matière de liposuccion.

Cas n°1 : Madame B :

Il s’agit d’une jeune fille présentant une déformation moyennement importante du tiers moyen du corps.

Elle présente essentiellement une culotte de cheval qui est importante, elle est fumeuse et n’a pas d’antécédent diabétique.

Elle pèse 61 kilos pour 1m68 ; à l’examen pré opératoire elle présente essentiellement une infiltration au niveau de la culotte de cheval, discrètement à la face interne des cuisses et des genoux.

Une liposuccion par 6 incisions est pratiquée permettant de ramener 1  kilo 500 grammes de graisse pure.

Les suites sont simples.

Mais la patiente revient 6 mois plus tard insatisfaite!

elle a regrossi; une retouche est pratiquée après un régime contrôlé par sa mère , pendant 6 mois; des petites zones d’accumulation de graisses profondes résiduelles aux fesses et aux hanches sont aspirées au cours d’une seconde séance;

évolution favorable, et satisfaction mutuelle!

cas n°2 madame L.:

Opération de liposuccion effectuée au niveau du ventre, chez une patiente de 55 ans ,après 3 grossesse sur ventre mou et muscles relâchés; 800 gr de graisse sont enlevées; bon résultat jugé dans le vêtement serré, mais il reste des zones encore un peu surélevées ,et une peau flasque par endroits; la patiente est très mécontente, et souhaite réparation;

je propose une retouche de liposuccion localisée, et explique que la meilleure solution sera une abdominoplastie, ce qui permettrait un lifting efficace du ventre; cette solution est refusée par la patiente;

le résultat de la liposuccion secondaire effectuée gracieusement ne satisfait pas la patiente; elle revient plusieurs fois, et hésite devant une abdominoplastie; puis elle ne revient plus, sans doute ayant été consulter un collègue …

conclusion:

Chirurgie esthétique La retouche de liposuccion est un acte à toujours considérer en cas d’insatisfaction!

la chirurgie esthétique est faite d’opérations en une fois, mais aussi de retouches dans 5 à 10% des cas; les causes en sont multiples, mais l’essentiel est d’arriver à un bon résultat sans compromettre les chances d’un résultat qui demeure naturel et plaisant, au final!